• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
Fiche Accident

Ligatureuse pour la fixation d'armatures béton

Mise à jour le 19/07/2019

Ligatureuse pour la fixation d'armatures béton

L'action de prévention

Dans le cadre de sa politique de prévention, axée notamment sur l'amélioration des conditions de travail et la réduction des risques de TMS, l'entreprise s'est équipée d'une ligatureuse. Celle-ci facilite l'opération de ligaturage des armatures béton par les opérateurs. Dans sa stratégie, elle cible notamment le ligaturage des armatures béton pour planchers coulés en place.


Type d'action : Achat de machines ou de matériels

Les points-clés du cas

L'entreprise

Métier principal : Maçon
Effectif concerné : 3 personnes

Spécialisée dans les travaux de gros œuvre et de génie civil, l'entreprise a misé sur une équipe de travaux importante et polyvalente, permettant ainsi une grande diversité de compétences, un encadrement rigoureux dans l’exécution, un savoir-faire et une technicité.

La situation

Risque adressé : Risque d'atteinte musculaire et articulaire (lombalgie, TMS…)

Avant

  • L'entreprise réalisait des opérations de gros œuvre collectif.
  • Elle ligaturait manuellement l'ensemble de ses armatures sur chantier.
  • Cette opération nécessitait trois personnes et générait des postures de travail contraignantes et des sollicitations importantes des poignets.

Après

  • L'entreprise utilise ses ligatureuses exclusivement pour les planchers coulés en place.
  • Avec ce nouvel équipement, l'entreprise passe trois fois moins de temps pour une même opération de ligaturage.
  • Les postures contraignantes et les sollicitations des poignets sont fortement réduites.
  • Le pistolet à ligaturer permet le ligaturage mécanique.
  • Le modèle présenté est équipé d'un moteur sans charbon qui limite l'entretien.
  • Sa coque étanche évite la pénétration des poussières.

Les résultats

RENDEMENT = Gains / Coûts 1,24
Temps de retour sur investissement 1,11 an
Bilan par salarié et par an 353 €

Réduction des risques de TMS

• Meilleure posture des opérateurs.

• Moins d'opérateurs exposés.

• Moindre sollicitation des poignets.

  • Version imprimable

    Cliquez ci-dessous pour afficher une version imprimable ou PDF de la fiche complète.

Version imprimable
Version PDF

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.