• Supprimer de mes favoris
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
Fiche Accident

Marquage au sol matérialisant la limite d'évolution du pont roulant.

Mise à jour le 7/01/2016

Marquage au sol matérialisant la limite d'évolution du pont roulant.

L'action de prévention

Un trait de peinture rouge de 0,1 x 6 m a été tracé au sol à l'entrée de l'atelier pont afin d'indiquer la limite maximale d'avancée du pont roulant. Tous les seaux de connecteurs, caisses, colis ou palettes qui sont amenés à l'entrée de l'atelier pour être repris au pont roulant doivent être posés derrière le trait rouge.


Type d'action : Préparation et organisation du travail

Les points-clés du cas

L'entreprise

Métier principal : Charpentier métal
Effectif concerné : 5 personnes

L'entreprise de 270 personnes fait partie d'un groupe dont les principales activités sont des chantiers de charpente métallique, des ouvrages d'art, des chantiers de VRD et d'entreprise générale bâtiment. Elle comprend un bureau d'études composé de 39 ingénieurs, 20 techniciens, 14 dessinateurs projeteurs.

 

La situation

Risques adressés : Chute de plain-pied • Basculement - Renversement de matériels ou matériaux • Ecrasement

Avant

  • Des palettes, des seaux de connecteurs ou des fûts de pièces étaient amenés à l'entrée de l'atelier à l'aide d'un chariot élévateur pour y être repris au pont roulant et rentrés dans l'atelier. La taille des pièces fabriquées et le manque de place nécessitent d'approvisionner dans l'atelier à l'aide du pont roulant. Lorsque le pont roulant est en butée coté porte, l'aplomb du crochet se trouve à environ 3-4m de l'entrée de l'atelier. Si le cariste ne faisait pas attention, il déposait le fût ou la palette trop à l'entrée, hors de la zone d'évolution du pont roulant. Le pontier était alors obligé d'aller chercher le chariot élévateur pour avancer les colis de quelques mètres ou alors il 'tirait au renard" la charge, provoquant parfois l'effondrement de la palette ou la déchirure du fût. Les salariés étaient alors obligés de ramasser les pièces et de le remettre dans des caisses.

Après

  • Un trait au sol tracé à la peinture rouge a permis de matérialiser la limite d'évolution du pont roulant côté porte d'entrée de l'atelier.
  • Les salariés ont reçu l'instruction de rentrer les palettes ou les fûts dans l'atelier et de les déposer derrière le trait rouge.
  • Parallèlement, les ouvriers de l'atelier doivent s'abstenir de stocker des pièces devant le trait rouge pour ne ne pas encombrer la zone de reprise des colis.

Les résultats

RENDEMENT = Gains / Coûts 12,93
Temps de retour sur investissement 0,1 an
Bilan par salarié et par an 185 €

Résultats en prévention

  • Les colis sont immédiatement placés derrière le trait de peinture rouge afin qu'ils soient repris immédiatement par le pont roulant.
  • Les risques liés à la circulation du chariot élévateur ont diminué, ce qui réduit d'autant les risques de heurt avec les charges en déplacement.
  • Le pontier ne tire plus au renard pour rapprocher la charge : les effondrements de palette et les déchirures de fûts sont supprimés.

Résultats économiques

  • Gain de temps car les charges ne sont pas reprises deux fois.
  • Le ramassage des pièces suite à l'effondrement de la palette lorsqu'on tirait au renard n'a plus lieu.
  • Version imprimable

    Cliquez ci-dessous pour afficher une version imprimable ou PDF de la fiche complète.

Version imprimable
Version PDF

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.