• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
Fiche Accident

Méthode de nettoyage des locaux par préimprégnation

Mise à jour le 5/02/2019

Mise en place du média de nettoyage sur le balai

L'action de prévention

Pour le nettoyage des locaux des écoles, la mairie a modifié son procédé au profit de la méthode par préimprégnation.


Type d'action : Adoption de nouveaux modes opératoires

Les points-clés du cas

L'entreprise

Entreprise : Collectivité territoriale
Métier principal : Autres métiers
Effectif concerné : 196 personnes

La situation

Risques adressés : Risque d'atteinte musculaire et articulaire (lombalgie, TMS…) • Risque chimique (Acides, solvants, diluants, décapants, peintures, vernis, colles, résines, ciments, produits phytosanitaires, autres produits ét... • Chute de plain-pied

Avant

  • Le nettoyage était réalisé avec la "méthode 2 seaux" impliquant :
  • des manutentions nombreuses de seaux d'eau,
  • des contraintes physiques et posturales liées à l'essorage manuel (presse) et à l'utilisation d'outils standards de nettoyage.

Après

  • Le nettoyage est désormais réalisé avec :
  • des médias de nettoyage ("MOPS") préimprégnés supprimant la manutention de seaux d'eau et l'essorage,
  • des outils munis de manches et d'embouts ergonomiques réduisant la pénibilité des opérations de nettoyage.

Les résultats

RENDEMENT = Gains / Coûts 3,31
Temps de retour sur investissement 1,41 an
Bilan par salarié et par an 193 €

Diminution des TMS et des risques liés au produits chimiques

La mise en place de la méthode de préimprégnation a réduit significativement la pénibilité, et généré d’importantes économies sur les achats de consommables et de fluides.

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.