• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Covid-19 - Poignée de porte - mains libres

Solutions chantier

Dernière mise à jour le 15/05/2020

Le + prévention

Les experts estiment que le Covid-19 peut survivre plusieurs heures sur une surface et que les poignées de porte représentent un risque élevé de contamination. C'est dans ce contexte que l'entreprise Materialise a mis au point un ouvre-portes à imprimer en 3D. Cet équipement permet d'ouvrir et de fermer les portes avec l'avant-bras, afin d'éviter le contact des mains avec une poignée de porte.

Contexte

Parmi les mesures préventives concernant le Covid-19, il est recommandé d'éviter de se toucher le visage, la bouche, le nez et les salutations d'usage comme les poignées de main.

Pourtant, les poignées de porte restent une surface incontournable, que ce soit dans les bungalows de chantier, les bureaux d'entreprise, les hôpitaux... Selon la fréquence de nettoyage de ces surfaces, le risque de contamination est possible. Pour aider les personnes au travail à minimiser le risque d'attraper des germes lors des inévitables ouvertures et fermetures des portes quotidiennes, Materialise a conçu un ouvre-portes mains libres imprimé en 3D.

Description

Cet équipement peut être directement fixé aux poignées de porte existantes. Il comporte une extension cylindrique qui permet aux personnes d'ouvrir et de fermer les portes avec leur avant-bras, idéalement couvert d'un vêtement à manches longues, plutôt qu'avec leurs mains. L'ouvre-portes mains libres se monte sur une poignée de porte sans avoir à percer ou à remplacer la poignée existante. Le premier modèle se fixe sur des poignées cylindriques, mais Materialise prévoit d'introduire d'autres modèles utilisant différentes technologies d'impression 3D en fonction des besoins et en réponse à la propagation du virus.

Une vidéo en ligne présente ce système.

Points forts

L'ouvre-portes mains libres lutte contre la propagation du virus. La mise en place est simple. Il suffit de fixer deux pièces imprimées en 3D avec 4 vis sur la poignée existante. Le fichier de conception est téléchargeable gratuitement sur le site de Materialise, ce qui permet d'imprimer en 3D sur place dans les usines du monde entier.

Retour de l'utilisateur

"Récemment, nous avons eu une réunion pour voir quelles mesures nous pouvions prendre en interne pour éviter la contamination entre nos employés", précise Kristof Semhke, porte-parole de Materialise, basée à Louvain (Belgique). "Nous avons rapidement décidé d'organiser deux équipes de travail qui ne se croiseraient pas. Mais il restait le problème de l'équipement au sein des bureaux, notamment les portes. Alors, en plus de renforcer leur désinfection, nous avons pensé à cet ouvre-portes mains libres. En seulement huit heures, nous avions le premier prototype !" Un délai de fabrication inimaginable dans l'industrie traditionnelle. Et c'est un avantage considérable.

"Le deuxième avantage, poursuit-il, c'est qu'il peut être produit dans le monde entier, alors que, partout, les usines sont à l'arrêt. Avec ce concept, vous pouvez le faire chez vous, et l'utiliser directement." Une fabrication locale bienvenue en ces temps où toutes les frontières se ferment.

Voir d'autres fiches

PDF Version imprimable en PDF

Pour plus d'information
Contactez-nous

Votre conseiller OPPBTP

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.