Travailler en sécurité

  • Supprimer de mes favoris
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Organiser son chantier

Une bonne organisation de chantier intégrant les aspects de sécurité permet d’améliorer les conditions de travail.

Préparer ses installations de chantier

Installations de chantier

Les équipements (accès, engins de levage…), la voirie et les réseaux divers (eau, gaz, électricité…) et les installations collectives de chantier (cantonnements…) sont intégrés au plan d’installation de chantier élaboré par le chef d’entreprise ou son donneur d’ordre en relation avec le coordonnateur SPS, le cas échéant.

Approvisionnements et circulations

Des zones de stockage et d’évacuation des déchets sont prévues à pied d’œuvre et près de la zone de déchargement. Ces espaces doivent être en permanence en ordre, débarrassés des emballages, des chutes de matériaux.

Installations sanitaires et vestiaires

Couvreur

Les obligations concernant les installations d’accueil, les vestiaires et les sanitaires dépendent de la durée du chantier. Pour des chantiers de durée supérieure à 4 mois, des installations sanitaires fixes doivent être prévues. Pour des durées inférieures, des véhicules mobiles de chantier peuvent être utilisés.

En cas de retrait d’amiante, une unité de décontamination des salariés et des équipements doit être installée

Consultez notre fiche de préparation de tâches pour les petits chantiers .

Les conseils de l’OPPBTP :
Nous vous recommandons d’intégrer le coût des installations sanitaires et des vestiaires dans le devis.
L'OPPBTP et BTP Banque vous offrent la possibilité de bénéficier d'un prêt allant de 3 000 à 30 000 € HT à un taux bonifié de 1 %, sur une durée de remboursement de 12 à 36 mois pour financer l’achat d’un équipement mobile d'hygiène.
Contactez votre agence pour connaître les modalités de ce prêt préférentiel.

Aménager sa zone de travail

Les compagnons accèdent en sécurité à leur poste de travail. Cet espace est sécurisé et à hauteur.  

Accès sécurisé

Une fois les protections collectives posées, les équipes atteignent leur poste de travail par une tour à escaliers ou par un échafaudage. Attention ! L’échelle n’est pas un poste de travail juste un moyen d’accès.
Consultez l ’article de Prévention BTP sur les échafaudages pour les travaux sur toitures .

Poste de travail à hauteur

Couvreur

Selon la configuration du bâtiment, prévoyez un ou plusieurs de ces équipements :

  • L’échafaudage fixe, de préférence à MDS (montage et démontage en sécurité) offre une sécurité maximale aux compagnons : il doit être privilégié. Équipement éligible au prêt BTP banque.

 

 

  • L’échafaudage sur console, installé en bas de versant, convient quand les bâtiments présentent des avancées aux niveaux inférieurs (balcons, structures en saillie). Il doit assurer une étanchéité parfaite de façon à éviter toute chute d’objet sur un salarié ou un tiers en pied du bâtiment. Il est fixé à la façade par des crosses, des élingues et des ancrages traversant la maçonnerie ou par des chevilles à scellement chimique. La console peut avoir deux niveaux pour les toitures avec brisis.
  • La plate-forme de travail en encorbellement ou PTE est mise en œuvre par l’entreprise de gros œuvre pour la réalisation des ouvrages verticaux. Dès le début du chantier, discutez avec votre coordonnateur SPS de la possibilité de la conserver pendant la durée des travaux de couverture. Le choix de cet équipement implique de prolonger la durée d’utilisation de la grue.
  • La PEMP présente l’avantage d’une mise en œuvre immédiate et offre des conditions de travail très confortables. Elle convient aux travaux de courte durée ou à déplacements fréquents et pour la mise en place des consoles. Équipement éligible au prêt BTP banque.

Les ancrages doivent être soumis à un essai de traction de 1 000 daN à l’aide d’un extractomètre avant la mise en place des consoles.

Poste de travail abrité

Couvreur

Les couvreurs, comme tous les professionnels qui travaillent en hauteur à l’extérieur, sont tenus d’interrompre leur activité en cas d’intempérie ( Code du travail R.4323-68 ).  À  la reprise,  ils doivent redoubler de précaution du fait de risques accrus de glissades.

Pour permettre aux compagnons de travailler en continu et leur fournir un meilleur confort de travail, installez un parapluie au-dessus du bâtiment

Les conseils de l’OPPBTP  :

Nous vous rappelons que les échafaudages sont soumis à un examen de montage et à une vérification périodique de l’état de conservation. Vous pouvez enregistrer vos résultats dans notre outil en ligne .
En cas de location à un échafaudeur, vous devez vous assurer que la vérification a bien été effectuée.

Mécaniser son chantier

Vous devez réduire les efforts physiques fournis par vos compagnons en mécanisant la manutention des éléments de la couverture, de la livraison jusqu’à la mise en place sur le bâtiment.

Couvreur

Dans des chantiers neufs d’importance, lors de la phase d’étude du chantier, discutez avec votre coordonnateur SPS des moyens communs de manutention (grues à tour, monte-matériaux…) mis en œuvre pendant les différentes phases des travaux.

  • Le monte-matériaux, intégré à l’échafaudage ou autonome, permet d’approvisionner la toiture en matériaux de couverture et d’évacuer les déchets en cas de dépose. Facile à déplacer, il permet de stocker la quantité nécessaire à chaque zone de travail.

Le monte-matériaux à crémaillère, à élévation verticale, utilisé sur des chantiers de longue durée, convient pour des grandes hauteurs et peut transporter des charges jusqu’à 2 500 kg. Équipement éligible au prêt BTP banque.

 

  • La grue à montage rapide présente les mêmes avantages que les grues à tour (grande portée, charges importantes…) avec une mise en place très rapide. À proximité des lignes électriques, vos compagnons doivent respecter les distances de sécurité lors du levage. Un opérateur désigné « surveillant de sécurité électrique » et formé au risque électrique a pour mission de faire respecter les distances de voisinage (3 m et 5 m en fonction de la tension du réseau).
  • Le chariot élévateur de chantier est un engin polyvalent. Mobile, il permet aux équipes de manutentionner les charges depuis la zone de déchargement jusqu’à la toiture. Il est plus particulièrement adapté à l’approvisionnement de chantiers situés à faible hauteur. Certains modèles peuvent être équipés d’une nacelle en bout de flèche.

L’obligation de mécaniser la manutention est énoncée à l’article R.4541-3 du Code du travail .

Les conseils de l’OPPBTP :

Nous vous rappelons que ces engins de levage sont soumis à une vérification générale périodique semestrielle. Vous pouvez enregistrer vos résultats dans notre outil en ligne .
En cas de location, vous devez vous assurer que la vérification a bien été effectuée.

Effectuez l’ examen d'adéquation de votre grue.

Votre conseiller OPPBTP

Le saviez-vous ?

Outil pratique : mémos Santé-Sécurité

Avec l'IRIS-ST

Bruit, aménagement des ateliers ou du véhicule utilitaire, addictions, amiante... 
Retrouvez la collection des mémos de sensibilisation aux questions de santé-sécurité édités par l'IRIS-ST.

Accéder aux mémos Santé-Sécurité

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.