ÉlectricienL’EPI du électricien

  • Supprimer de mes favoris
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Fournir les bonnes protections

Les électriciens utilisent des protections collectives et individuelles pour faire face aux différents risques auxquels ils sont exposés (choc électrique, chutes de hauteur, chute de plain-pied…).

Équipements collectifs

Dans un bâtiment en construction, veillez à la présence de protections collectives provisoires contre le risque de chute de hauteur à la périphérie des planchers où les équipes incorporent un réseau et au droit des trémies de passage des réseaux pendant et après intervention.

Pour les travaux sur terrasse ou toit, demandez l’installation de garde-corps pour sécuriser les trémies, les bas de pente et la périphérie des terrasses. Les garde-corps comprennent une lisse entre 1 m et 1,1 m de hauteur, une plinthe (10 à 15 cm) et une lisse à mi-hauteur.

EPI

Lors des différentes phases de son travail, l’électricien porte les EPI suivants :

  • vêtements de travail ininflammables répondant à la norme générale EN 340. Pour les travaux sous tension, la mercerie en matière plastique offre l’avantage d’éviter les risques de conduction électrique.
    • L’électricien travaillant en extérieur et le lignard portent des protections contre les intempéries (norme EN 343).
    • Le lignard et les personnes intervenant le long des voies choisissent des vêtements de haute visibilité (norme EN 471). La protection contre le froid fait également partie de leur équipement avec des vêtements répondant à la norme EN 342.
  • casque isolant et antichoc en polyéthylène (norme EN 397). Le lignard porte, lui, un casque en polycarbonate équipé d’une jugulaire (norme EN 397) ;
  • écran facial complet lors des travaux de consignation ou de mesurage (norme NF EN 166) ;
  • masque antipoussière jetable (norme EN 149 FFP3) pour les travaux de perçage ;
  • gants (norme EN 388) contre les risques mécaniques. Pour les travaux sous tension, des gants isolants (norme EN 60903 classe 0 à 3), à vérifier tous les six mois. Pour les opérations de percement, des gants répondant à la norme EN 10819 ;
  • chaussures ou bottes isolantes de sécurité (norme EN 345). Privilégiez un modèle amagnétique et isolant à l’électricité avec une coque et des semelles antiperforation en polycarbonate ;
  • tapis isolant ou tabouret.
Electricien

Informez les équipes qu’aucune pièce métallique (gourmette, chevalière, chaîne, piercing, fermeture éclair métallique …) ne doit être portée.

Consultez notre documentation : 


Votre conseiller OPPBTP

Le saviez-vous ?

Outil pratique : mémos Santé-Sécurité

Avec l'IRIS-ST

Bruit, aménagement des ateliers ou du véhicule utilitaire, addictions, amiante... 
Retrouvez la collection des mémos de sensibilisation aux questions de santé-sécurité édités par l'IRIS-ST.

Accéder aux mémos Santé-Sécurité

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.