MaçonGérer l’équipement du maçon

  • Supprimer de mes favoris
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Gérer les matériaux et les matériels

 

Choisir des matériels et matériaux réduisant l’effort

Outils réduisant les efforts physiques  

  • La bétonnière autochargeuse peseuse est un compromis entre le BPE (béton prêt à l’emploi) et la bétonnière manuelle. Montée sur le bras d’un chariot élévateur, elle supprime toutes les manutentions de la bétonnière manuelle et est adaptée pour les petites quantités.
Maçon
  • Le transpalette, la brouette (mécanisée sur chenilles ou roues) et le bac de transport de mortier associé à un chariot spécifique viennent en complément des moyens de levage pour assurer la manutention horizontale des matériaux jusqu’au poste de travail.
  • La clé à étais remplace le marteau pour le serrage et le desserrage des étais. Elle s’utilise pour les écrous d’étais et ceux des tours d’étaiement. Cet outil supprime les nuisances sonores et réduit les risques de TMS provoqués par la frappe du marteau sur l’écrou d’étai.
Maçon
  • Pour les travaux de finition, la talocheuse électrique facilite le travail des enduits surtout sur les grandes surfaces.

 

Matériaux faciles à mettre en œuvre

  • Les entrevous, en matériaux de synthèse, en aggloméré ou en PSE, en fonction des besoins d’isolation thermique, permettent d’alléger les planchers hourdis.
  • Un silo contenant du mortier sec permet d’éviter les manipulations de sacs, supprime les déchets de chantier ainsi que les poussières de mortier tout en réduisant le bruit. Le mortier est livré prédosé en big-bags, puis versé dans le silo : cela permet de mieux répondre à la constance des dosages et de créer des mortiers spécifiques pour des usages particuliers.
  • Certaines qualités du béton peuvent également réduire les contraintes physiques. Les bétons autonivelants (dalles) et autoplaçants (ouvrages verticaux) suppriment les opérations de vibrages et de réglage.
  • Dernière chose essentielle : faites-vous livrer vos parpaings retournés dans le sens de la pose (trous vers le bas) afin d’éviter une manipulation inutile.

Gérer les matériaux dangereux

Les maçons sont capables d’identifier et de gérer en sécurité certains matériaux dangereux, qu’ils peuvent rencontrer incidemment (amiante, plomb) ou qu’ils utilisent dans le cadre de leur travail (produits chimiques, ciment).

Ciment

Maçon

Le ciment gâché avec de l’eau est un produit très agressif, qui peut générer des rougeurs, des brûlures, des crevasses... Il a aussi un fort pouvoir allergisant causant des dermatoses ou « gales du ciment ». Le ciment sec est aussi nuisible : les compagnons peuvent inhaler des poussières de ciment au moment de sa fabrication.

 

 
Pour travailler en sécurité :

  • Évitez au maximum le contact direct : mécanisation des tâches, utilisation de béton autoplaçant, port des EPI.
  • Pour vous préserver des poussières, un silo à mortier associé à une bétonnière ou un malaxeur limite le nuage de poussière.
  • Utilisez des ciments sans poussières.
  • Lavez-vous les mains en fin de poste.

Produits chimiques

Maçon
  • Identifiez les produits toxiques utilisés dans votre entreprise. Les produits dangereux sont reconnaissables à leur étiquetage (pictogrammes de danger). Depuis 2010, l’étiquetage des produits purs est modifié ; celui des mélanges le sera en 2015. Des losanges vont progressivement prendre la place des traditionnels carrés sur fond orange.
  • Répertoriez et analysez toutes les fiches de données de sécurité (FDS). Les FDS établissent la composition du produit et les risques engendrés. Il faut avoir en tête que la FDS n’est fournie par le revendeur à l’entreprise utilisatrice qu’à sa demande.
  • Rédigez les notices de poste et affichez-les sur le lieu de travail. Cette notice de poste, issue de la FDS, décrit les conditions d’utilisation du produit.
  • Adoptez le principe de la substitution des produits les plus dangereux par d’autres moins nocifs. Par exemple, privilégiez des huiles de décoffrage 100 % végétales sans solvant.
  • Le transvasement de produits chimiques dans un autre contenu se fait dans un récipient avec le même marquage que le contenu initial.
  • Vous devez compléter la fiche individuelle de prévention des expositions aux facteurs de risques professionnels à la rubrique agents chimiques dangereux pour les produits pouvant avoir des effets irréversibles sur la santé.

Amiante

Maçon

Lors de travaux de réhabilitation sur des matériaux contenant de l’amiante (enduits, conduits en amiante-ciment, joints en tresses amiantées), hors désamiantage, vos compagnons adoptent un mode opératoire réduisant les émissions de poussières et se protègent avec les bons EPI. Vous devez établir une  fiche individuelle d'exposition pour chaque travailleur exposé à l'amiante.
Consultez le site dédié à notre campagne nationale de sensibilisation sur l’amiante lancée en avril 2012. Ce site propose un kit sur les dangers de cette fibre toxique permettant aux chefs d’entreprise d’animer des séances d’information auprès de leurs salariés.

Plomb

Pour la manipulation du plomb lors de chantiers de réhabilitation, prévoyez des mesures d’hygiène (deux vestiaires distincts, un sale, un propre, séparés par une douche) et des EPI jetables. Vous devez compléter la fiche individuelle de prévention des expositions aux facteurs de risques professionnels à la rubrique agents chimiques dangereux . Tous les déchets doivent être ensachés et acheminés vers une décharge spécialisée.

Consultez notre guide sur la peinture au plomb


Votre conseiller OPPBTP

Le saviez-vous ?

Outil pratique : mémos Santé-Sécurité

Avec l'IRIS-ST

Bruit, aménagement des ateliers ou du véhicule utilitaire, addictions, amiante... 
Retrouvez la collection des mémos de sensibilisation aux questions de santé-sécurité édités par l'IRIS-ST.

Accéder aux mémos Santé-Sécurité

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.