TerrassierGérer l’équipement du terrassier

  • Supprimer de mes favoris
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Gérer les matériaux et les matériels

 

Choisir des matériaux et des matériels réduisant l'effort physique

L’utilisation de certains gros matériels et outils permet de réduire les interventions physiques contraignantes :

  • Le godet à vidage latéral assure le remblaiement des tranchées sans peine.
  • Le compacteur à plaque vibrante, accessoire pour mini-pelle, évite les contraintes directement supportées par un opérateur manipulant une pilonneuse.
Attache rapide et godet
  • L’attache rapide des godets sur la flèche d’un engin élimine toute intervention de l’opérateur. Avec ce système, le conducteur d’une pelle mécanique n’a plus à manipuler manuellement les godets, mais il doit s’assurer du verrouillage effectif de l’outil avant de commencer à travailler.
  • L’aspirateur à remblais élimine toute intervention d’un engin de terrassement. De gros aspirateurs, équipés d’une ou plusieurs turbines, évacuent les déblais d’un chantier grâce à des conduites de gros diamètres. Pilotés par télécommande, ils peuvent intervenir dans des rues étroites en faisant courir des conduites sur le sol sur de grandes longueurs.
Pioche à air
  • La pioche à air supersonique utilise l’air comprimé pour décompacter et désagréger le sol sans endommager les réseaux et autres installations.
  • L'accessoire de manutention spécifique permet de transporter des pilonneuses.

Choisissez également des outils et des équipements atténuant les vibrations ( décret n° 2005-746 du 4 juillet 2005 ), comme la mini-pelle avec brise-roche hydraulique. Lorsqu’aucune alternative n’existe, il est judicieux d’investir dans des machines récentes, qui ont bénéficié de nettes améliorations. Sur les gros matériels, comme les brise-béton, des systèmes de ressort ou de silent blocs sont insérés dans les deux poignées. Pour les appareils plus légers, les poignées soft-grip, recouvertes d’une poignée caoutchoutée, contribuent à l’amortissement des vibrations. Pour les engins de chantier, différents systèmes de suspensions pneumatiques, au niveau du siège, permettent un réglage en fonction du poids du conducteur.

Consultez le numéro spécial de Prévention BTP sur la manutention .

Gérer les matériaux dangereux

Les terrassiers sont capables d’identifier et de gérer en sécurité certains matériaux dangereux, qu’ils peuvent rencontrer incidemment (sols pollués, amiante, plomb) ou qu’ils utilisent ou génèrent dans le cadre de leur travail (produits chimiques).

Terres polluées

Si les produits contenus dans les terres sont identifiés, des mesures de prévention peuvent être prises.

Mieux connaître les produits susceptibles d'être rencontrés :

Consulter les recommandations destinées aux employeurs et aux salariés par polluant.

Produits chimiques

Canalisateur
  • Identifiez les produits toxiques utilisés dans votre entreprise. Les produits dangereux sont reconnaissables à leur étiquetage (pictogrammes de danger). Depuis 2010, l’étiquetage des produits purs est modifié ; celui des mélanges le sera en 2015. Des losanges vont progressivement prendre la place des traditionnels carrés sur fond orange.
  • Répertoriez et analysez toutes les fiches de données de sécurité (FDS). Les FDS établissent la composition du produit et les risques engendrés. Il faut avoir en tête que la FDS n’est fournie par le revendeur à l’entreprise utilisatrice qu’à sa demande.
  • Rédigez les notices de poste et affichez-les sur le lieu de travail. Cette notice de poste, issue de la FDS, décrit les conditions d’utilisation du produit.
  • Adoptez le principe de la substitution des produits les plus dangereux par d’autres moins nocifs. Par exemple, privilégiez des carburants sans benzène pour alimenter les machines portatives thermiques.
  • Le transvasement de produits chimiques dans un autre contenu se fait dans un récipient avec le même marquage que le contenu initial.
  • Vous devez compléter la fiche individuelle de prévention des expositions aux facteurs de risques professionnels à la rubrique agents chimiques dangereux pour les produits pouvant avoir des effets irréversibles sur la santé.

Amiante

Pas formé pas toucher !

Pour les interventions sur des matériaux contenant de l’amiante (canalisations en amiante-ciment), hors désamiantage, vos compagnons adoptent un mode opératoire réduisant les émissions de poussières et se protègent avec les bons EPI. Vous devez établir une fiche individuelle d'exposition pour chaque travailleur exposé à l'amiante.

Consultez le site dédié à notre  campagne nationale de sensibilisation sur l’amiante lancée en avril 2012. Amiantereponsedexpert.fr propose un kit sur les dangers de cette fibre toxique permettant aux chefs d’entreprise d’animer des séances d’information auprès de leurs salariés.

 

 

Plomb

Tuyau de plomb enterré

Pour la manipulation du plomb lors de chantiers de réhabilitation et de démontage, prévoyez des mesures d’hygiène (deux vestiaires distincts, un sale, un propre, séparés par une douche) et des EPI jetables. Vous devez compléter la fiche individuelle de prévention des expositions aux facteurs de risques professionnels à la rubrique agents chimiques dangereux. Tous les déchets doivent être ensachés et acheminés vers une décharge spécialisée.

 

 


Votre conseiller OPPBTP

Le saviez-vous ?

Outil pratique : mémos Santé-Sécurité

Avec l'IRIS-ST

Bruit, aménagement des ateliers ou du véhicule utilitaire, addictions, amiante... 
Retrouvez la collection des mémos de sensibilisation aux questions de santé-sécurité édités par l'IRIS-ST.

Accéder aux mémos Santé-Sécurité

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.