Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
    Bases Clean

    ©DR

    Difficile de trouver une période-test plus adaptée : nouvelle venue sur le marché de l’hygiène des chantiers, Bases Clean a commencé à déployer son offre en pleine crise de la Covid. Le projet, à l’origine de la société nordiste, mûrissait toutefois depuis près de trois ans dans le giron d’Enygea, sa maison mère. Il repose sur un constat : le défaut d’entretien par les entreprises utilisatrices du matériel loué par le groupe. Si le Code du travail impose le nettoyage quotidien des bases vie de chantier, cette prestation est loin d’être toujours effective faute d’y consacrer les moyens adéquats. Pour y remédier, « les dirigeants d’Enygea ont eu l’idée de proposer à leurs clients du BTP des prestations de service régulières », explique Jean-Pierre Afonso, nommé à la tête de Bases Clean en avril 2019. En bonus, « c’est un moyen de vérifier l’état des équipements au fil de l’eau et d’assurer une maintenance préventive. »

    Un personnel très qualifié et identifiable

    Sur un marché de l’hygiène professionnelle occupé aussi bien par des artisans que par des grosses structures généralistes, Bases Clean a opté pour une cible unique, le secteur du BTP, et une approche « différenciante », en premier lieu en termes de recrutement.

    « Tous nos personnels ont le statut d'agent très qualifié de service (ATQS). Ils sont formés à notre méthodologie aussi bien qu’aux aspects sécurité et sont fidélisés par des contrats à temps plein. » Équipés de véhicules autonomes, avec cuve et groupe électrogène, matériel de nettoyage ergonomique… ils assurent des tournées quotidiennes sur cinq à sept sites selon leur taille.

    « Nous avons également misé sur une image professionnelle qui passe par une visibilité optimale : EPI et véhicule floqués à l’image de l’entreprise, gyrophares, tenues voyantes…, le passage de notre équipe doit être remarqué. »

    Un niveau d'exigence qui fait école

    Dans le contexte de la crise sanitaire « nos prestations ont été modélisées pour garantir l’action virucide bactéricide : désinfection régulière des points de contact, diffusion d’un aérosol biocide et pose de scellés le temps de l’action du produit », souligne Jean-Pierre Afonso.

    De cette période, « des acquis vont rester. Le besoin d’un nettoyage plus régulier et plus efficace des cantonnements de chantier se traduit déjà par de nouvelles lignes dans les devis des entreprises », poursuit le dirigeant. Des efforts encouragés par les organismes de prévention comme la Cramif et l’OPPBTP.

    Sur le terrain, les effets bénéfiques d’une hygiène accrue se sont vérifiés concrètement par la chute des cas de grippe ou de gastro-entérité l’hiver dernier.

    Des utilisateurs qui deviennent prescripteurs

    De quoi conforter la vision exigeante de Bases Clean. « Notre tarification est certes plus importante que celle d’une entreprise de nettoyage classique mais se justifie par un niveau de prestation d’une qualité supérieure. Nous avons déjà la confiance de grands groupes, comme Colas, Vinci, ETF… mais aussi de plus petites structures, qui se retrouvent dans le rapport bénéfice/coût/confort », plaide Jean-Pierre Afonso. En effet, « une journée d’arrêt lié à une épidémie ou à une inspection défavorable peut être catastrophique. Quant aux salariés, qui gagnent en bien-être, ils tendent à devenir eux-mêmes prescripteurs de nos services. »

    Les remises en état de fin de chantier, un relais de croissance prometteur

    La société connaît actuellement une forte demande en ce qui concerne les remises en état de fin de chantier. « Cette prestation, qui demande un savoir-faire particulier, est une porte intéressante pour remporter de nouvelles affaires par la suite. »

    Après les Hauts-de-France et l’Île-de-France, Bases Clean a poursuivi son développement l'été dernier en Normandie et s'implante actuellement en Nouvelle-Aquitaine, tout en continuant à recruter agents et commerciaux. Elle vient également de nommer un « Monsieur Formation » chargé de garantir l’application des modes opératoires. L’entreprise, qui gère aujourd’hui quatre-vingts chantiers et sites par mois, vise d’ici à trois ans la couverture de sept régions et la gestion de trois cents sites par mois, pour un effectif d’une cinquantaine de collaborateurs.

    Bases Clean fait place nette à Roissy

    Parmi les marchés les plus emblématiques décrochés par Bases Clean, celui du chantier de rénovation de la piste 3 de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Pour le compte de Colas, la société assure l’entretien quotidien d’une base vie de plus de cinquante modules en zone réservée sur la plate-forme aéroportuaire. La prestation comprend le nettoyage et la désinfection quotidienne du réfectoire, des douches, des sanitaires et des vestiaires ainsi que l’approvisionnement en consommables sanitaires. Elle inclut également l’intervention d’un véhicule autonome en eau et en électricité sur la piste en travaux pour entretenir les six roulottes sanitaires de chantier.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus