Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
    Exosquelette

    La norme X35-800, qui regroupe les recommandations ergonomiques pour l’utilisation des exosquelettes, a été mise en ligne le 4 décembre dernier sur le site de l’Afnor. « En 2020, l’agence lancera une grande enquête publique », a annoncé Adèle Dumay, chef de normalisation à l’Afnor, lors de la Journée technique de l’INRS qui s’est tenue à Paris le 26 novembre. Dans le cadre de cette enquête, toute personne souhaitant donner son avis sur le projet peut contacter l’Afnor*. La norme, dûment amendée, sera publiée courant 2021.

    Sollicitée dès 2015 par l’industrie automobile, l’Afnor s’est penchée sur l’interaction hommes/exosquelettes afin d’identifier l’impact de ces dispositifs (apports et contraintes) sur l’opérateur et sur son activité. « Nous nous sommes rapidement rendu compte que ce besoin n’était pas spécifique à l’automobile », ajoute Adèle Dumay. L’agence a donc étendu son travail à d’autres secteurs, notamment l’énergie, le BTP, le ferroviaire et le militaire.

    En mars 2017, l’accord Z68-800 a donné naissance au projet de normalisation X35-800 mais également à une plate-forme d’échanges sur des cas d’usages dans chacun de ces domaines. À l’origine, la plate-forme était une expérimentation dont l’objectif était de collecter et analyser des retours d’expériences sur l’évaluation des exosquelettes et leur acceptabilité. Son succès a conduit les participants à étendre ces échanges au niveau européen. Après le lancement officiel courant janvier 2020, un atelier de travail sera déployé dans la foulée**.

    * Pour participer à l'enquête, contacter Florence Saillet de l'Afnor.

    ** Pour participer à l'atelier joindre Adèle Dumay de l'Afnor.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus