Le salarié d'une entreprise de gros œuvre réalise le coffrage d'un about de voile. Afin d'adapter l'épaisseur de son coffrage à celle du voile, il doit déligner un bastaing de 3 mètres de long.
    Il dispose alors le bastaing sur deux parpaings. À l'aide d'une scie circulaire, il commence le délignage par l'extrémité du morceau de bois en le bloquant avec son pied. Il déplace ensuite l'un des parpaings sous la partie déjà délignée et poursuit sa coupe. L'opérateur a de plus en plus de difficultés à faire avancer la scie. Brusquement, la lame de la scie se bloque, et quelques secondes après elle est projetée brutalement vers l'arrière. Le salarié, surpris par la violence de ce rejet, est déséquilibré et tombe sur le sol. En voulant amortir sa chute, il s'entaille la main gauche en la posant sur un feuillard qui traînait au sol. Il s'en sortira avec sept points de suture.

    256 Fiche AT Déséquilibré par le blocage d'une scie circulaire

    ©Lipsum

    Pourquoi est-ce arrivé ?

    • La scie circulaire n'était pas équipée d'un couteau diviseur. Ce dispositif, placé à l'arrière de la lame, limite le risque de resserrement du bois, en particulier durant les opérations de délignage (dans le sens des fibres du bois).
    • Le salarié n'a pas réglé la profondeur de coupe. La lame dépassait en sous face de la pièce de bois de plus de 2 cm.
    • Il n'a pas vérifié l'état de la lame qui présentait une usure importante des pastilles de carbure.
    • Le poste de travail n'était pas adapté à la tâche. Il n'était pas à hauteur d'homme et ne permettait pas le blocage de la pièce.

    Accidents liés aux machines, les principales causes

    En 2019, 968 accidents* liés à l'utilisation de machines (électroportatif inclus) dans le BTP ont été dénombrés.Les principales causes sont :Un poste de travail inadapté (pas à hauteur d'homme, pièce non fixée).Un équipement défectueux (ressort de rappel du carter, usure de la lame…).Une mauvaise utilisation (réglage de la profondeur de coupe, absence de couteau diviseur…).*Source ameli.fr

    3 pistes pour éviter l'accident

    1. Choisir le bon équipement

    Il existe une multitude d'équipements sur le marché pour les opérations de sciage. Le choix doit se faire en fonction du type de sciage et du contexte (chantier ou atelier).

    Privilégier l'utilisation de scies circulaires équipées d'un couteau diviseur et bien régler ce dernier.

    Pour les travaux de délignage, une scie circulaire sur table avec potence, pour l'aspiration, est plus adaptée.

    Pour les sciages de débits, la scie radiale sur table permet une coupe plus rapide et plus précise.

    Dans certaines situations, notamment de coupe « en plein », le choix d'une scie plongeante avec un couteau diviseur rétractable est conseillé.

    2. Respecter les consignes du fabricant

    L'usage d'une scie circulaire nécessite des vérifications et réglages préalables qui doivent, bien entendu, être réalisés sur un équipement hors tension.

    Avant la coupe, vérifier l'état de la lame (affûtage, déformation…). Vérifier aussi le bon fonctionnement du carter de protection et l'état du câble d'alimentation.

    Régler la profondeur de coupe, afin que la lame dépasse en sous face de la pièce à découper de la hauteur d'une dent.

    Régler le couteau diviseur au plus près de la lame et s'assurer qu'il n'est pas déformé.

    3. Aménager le poste de travail

    Privilégier un poste de travail à hauteur d'homme. Il existe des tables de découpe adaptées au chantier.

    Bloquer la pièce de bois avec des serre-joints ou système équivalent.

    Prévoir un espace de rangement de la scie en fin de coupe, si possible avec un dispositif empêchant d'avoir accès à la lame.

    En complément de ces mesures, l'aménagement du poste de travail permet de réduire d'autres risques liés à l'usinage du bois :
    – Brancher la scie sur un aspirateur mobile de classe M ou, s'il n'est pas possible d'avoir une aspiration à la source, porter un masque FFP2.

    – Porter des protections auditives et des lunettes durant la coupe.

    Solutions et ressources

    ÉQUIPEMENT. Chariot aspirateur

    Complément idéal de la table de sciage, le chariot aspirateur (ici modèle Anoxa) est un équipement ergonomique pour le transport et la mise en sécurité du matériel de sciage (aspirateur, enrouleur, scie circulaire…). Le tuyau de l'aspirateur est maintenu en suspension grâce à une potence réglable et un enrouleur mécanique. Le déplacement au sol est facilité par des roues fixes, pivotantes à freins et des poignées munies d'anneaux de levage. Le coffre permet de stocker en sécurité aspirateur, enrouleur et scie circulaire grâce une double porte avec patte à cadenas. Le couvercle du chariot dispose d'une rainure centrale pour accueillir la lame de la scie.

    256 Fiche AT Chariot aspirateur

    VIDÉO. Un menuisier Youtubeur

    Mickael Queinnec, formateur menuiserie au CFA de Quimper, se met en scène dans de courtes vidéos présentant les règles essentielles d’utilisation en sécurité des machines de menuiseries. Assisté par une entreprise locale de production audiovisuelle, le formateur a pu mettre en ligne huit vidéos sur la plate-forme Youtube lors de la rentrée 2020. Les vidéos sont accessibles grâce à un QR code collé sur chacune des machines qu’il suffit de scanner pour les visualiser sur un smartphone.

    256 Fiche AT

    ÉQUIPEMENT. Scie circulaire

    La scie circulaire de Mafell est de grosse capacité (profondeur de coupe jusqu'à 185 mm). Le moteur de 3 000 W est doté d'un mécanisme de démarrage progressif, d'un système de protection contre la surcharge et d'un frein moteur garantissant une sécurité optimale pour l'opérateur. Elle est équipée d'un couteau diviseur. L'angle de la lame peut se régler de 0 à 60°.

    256 Fiche AT mafell scie circulaire

    ÉQUIPEMENT. Scie plongeante

    La scie plongeante Festool est équipée d'une fenêtre transparente pour les traçages. Son carter plat permet de travailler au plus près du mur. Elle dispose d'un couteau diviseur pour des travaux sûrs et une pose simple dans le trait de coupe. Une coupe de 55 mm d'épaisseur est possible grâce au moteur de 1 050 W et à la lame de 160 mm, dont le réglage peut varier d'un à 47°. Elle est livrée avec une lame universelle, un rail de guidage, un pare-éclats, une lucarne de visée et un coffret de rangement.

    256 Fiche AT festool scie plongeante

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus