En résumé

    • Des mesures organisationnelles pour réduire les transports
    • Des solutions innovantes testées sur chantier

      Article paru dans PréventionBTP n°264 (Juillet-Août 2022)-p. 13

    Photo : 264 Chantier du mois Quai 22 ouverture

    Crédit photo : Frédéric Vielcanet

    « Un quartier mixte et familial, à 8 minutes à vélo du centre de Lille » : ainsi se présente le projet Quai 22 dont l'aménagement à Saint-André-Lez-Lille, sur l'ancienne friche Rhodia, a débuté en 2020. LinkCity, Nhood et la SEM VR sont les trois associés aménageurs de ce terrain de 10,5 hectares destiné à recevoir un vaste ensemble de 700 logements, 10 000 m2 de bureaux, 2 500 m2 d'équipements (crèche, médiathèque…), 15 000 m2 de résidences gérées (seniors et jeunes) et 6 500 m2 de commerces. Le tout tourné vers la rivière (La Deûle) et agrémenté d'un grand parc urbain.

    Mutualisation et rationalisation
    « Bien que le site soit très étendu, chacun des lots occupe 100 % de l'emprise foncière, ce qui laisse peu de place pour les déchargements, les stockages ou le tri de déchets», explique Philippe Degrugillier, chef de service, responsable de projet Bouygues Bâtiment Nord-Est, en charge de plusieurs lots en phase gros œuvre (B, B', D et E en cours, puis F en avril 2023 et G et H en 2024). Dans une optique de prévention et de performance, y compris environnementale, une supply chain a été mise en place pour optimiser les transports et la logistique. » Cette approche du chantier se traduit par la mutualisation des moyens et la rationalisation des approvisionnements. Un atelier de préfabrication fournit l'ensemble des lots en poutres, longrines et balcons. Ces pièces sont livrées par un chariot élévateur avec remorque, qui réceptionne également les matériaux venus de l'extérieur. Doublé d'un distributeur d'EPI, un magasin centralisé met tout le petit matériel à disposition des entreprises. Tout comme l'aire de lavage, la collecte et le tri des déchets sont globalisés.


    Innovation et industrialisation
    En ce qui concerne les innovations, le robot développé par Boston Dynamics en partenariat avec By Construction, la R&D Bouygues Construction, et la Chaire 4.0 de l'École centrale de Lille a fait forte impression lors des tests. Équipé d'un scanner 3D, il peut déjà être programmé pour effectuer un tour du chantier. À terme l'objectif est qu'il puisse faire l'état d'avancement et, pourquoi pas, le contrôle qualité.
    Moins spectaculaire, mais particulièrement efficace en prévention, l'intégration en phase gros œuvre de gaines techniques de logements préfabriquées s'avère également prometteuse. 

    Une supply chain a été mise en place pour optimiser les transports et la logistique.

    L'industrialisation hors site des gaines techniques

    Testée sur un bâtiment de douze logements, la pose de gaines techniques préfabriquées intégrées au gros œuvre s'inscrit pour Bouygues Bâtiment Nord-Est dans une démarche d'industrialisation hors site ou « micro-industrialisation ».

    Réalisée en ossature de plâtrerie (avec des rails de plaques de plâtre), cette solution s'inspire de la construction d'immeubles tertiaires. Éprouvés en usine, les modules prêts-à-poser sont équipés de colonnes VMC, de conduits 3CEP (conduit collectif pour chaudière étanche pression) et EP (eaux pluviales).
    «Les compagnons les installent en phase gros œuvre, après les voiles et avant le plancher, explique Charles Delcroix, chef de groupe Travaux. En phase secondaire, il n'y a plus qu'à manchonner en bas et faire coulisser les tuyaux du dessus vers ceux du dessous. »
    Le retour d'expérience sur cette «bonne pratique chantier» est très convaincant : l'intégration des gaines techniques préfabriquées au gros œuvre évite le stockage, les découpes sur chantier et les ajustements. «L'aplomb est automatiquement respecté par l'emboîtement des modules, d'un étage à l'autre. Surtout, en supprimant les trémies, cette solution élimine aussi les risques de chute. »

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus

    }