Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
Télétravail

© Kathrin Ziegler via Getty Images

Le télétravail nécessite des ajustements de l'organisation ainsi que des pratiques de travail dans un cadre partagé, préconise l’Anact. Pour accompagner les TPE-PME dans sa mise en place, l'organisation publie sur son site Internet 10 recommandations pour faciliter l'élaboration d'une charte ou la négociation d'un accord sur le télétravail.

L'organisation du télétravail, les activités télétravaillables, le lieu de travail, l'équipement et les technologies, le temps de travail, la charge de travail, les risques de surconnexion, la prévention des risques et le management figurent parmi les sujets abordés.

Une cinquantaine d’accords sur le télétravail analysés

Les recommandations de l’Anact s'appuient sur l'analyse d'une cinquantaine d'accords sur le télétravail signés en 2020 entre les deux confinements. Elles proposent des pistes pour mieux prendre en compte certaines dimensions favorables aux conditions de travail encore peu développées dans les chartes et accords actuels. Elles s’inscrivent également en cohérence avec l'Accord national interprofessionnel du 26 novembre 2020 sur le télétravail.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus