Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
    Le respect des gestes barrières demeure indispensable.

    ©OPPBTP

    À la suite de la publication d’une nouvelle version du protocole national en entreprise Covid-19 de l’État, l’OPPBTP publie la onzième version de son guide de préconisations de sécurité sanitaire.

    L’enjeu principal est de remobiliser toutes les entreprises et tous les salariés sur l’absolue nécessité de se protéger contre la Covid-19 alors que les nouveaux variants mettent tout le pays sous tension, en particulier dans les départements concernés par de nouvelles mesures de confinement.

    Consulter la onzième version du guide

    Respect des gestes barrières, base de la prévention

    Le respect des gestes barrières est la base de la prévention, avec le télétravail pour les postes qui le peuvent. « Après de trop longs mois de mobilisation contre cette épidémie qui se traduisent par de la fatigue et de la lassitude, toutes les entreprises doivent redoubler d’attention, en particulier lors des pauses et des repas », estime Paul Duphil, secrétaire général de l’OPPBTP.

    Repas et pauses

    Les risques de contamination sont les plus forts lors des repas et des pauses, quand il est impossible de garder le masque. La plus grande vigilance est donc requise pour leur organisation.

    Cette nouvelle version du guide rappelle les dispositions pour l’aménagement des lieux de restauration collective:

    • Respect de l’hygiène des mains ;
    • Désinfection régulière des places et ustensiles ;
    • Port du masque lors des déplacements; n’enlever celui-ci qu’une fois assis à sa place ;
    • Distance minimale de deux mètres entre les places et placement en quinconce, ou installation de cloisons assurant une séparation physique, comme illustré sur la fiche pratique publiée par l’OPPBTP. En fonction de la taille et de l’aménagement des tables, un ou plusieurs collaborateurs pourront y prendre place.

    De façon exceptionnelle, avec le retour des beaux jours, il est souhaitable d’encourager les collaborateurs des chantiers à manger en extérieur, et d’aménager des espaces à cet effet.

    Des modifications relatives à l’isolement des cas contact et des salariés symptomatiques sont également apportées. Après un test positif, l’isolement de la personne doit durer au moins 10 jours, au lieu de 7 jours auparavant.

    Enfin, le document mentionne la nécessité se munir des attestations de déplacement exigées par les consignes gouvernementales, notamment pendant les horaires de couvre-feu.

    L’OPPBTP reste mobilisé pour accompagner les professionnels

    Dans sa boîte à outils Covid-19, l’OPPBTP propose un choix d’affiches pour faciliter le respect des bons gestes sanitaires, notamment lors des périodes de repas ou de pause.

    Par ailleurs, les conseillers en prévention et les formateurs de l’OPPBTP sont toujours disponibles sur le terrain ainsi qu’à distance grâce au service PréventionBTP En Direct. Une base de Questions/Réponses spécifiques sur la Covid-19 y est disponible.

    Accéder à la mise à jour du protocole national en entreprise sur le site du ministère du Travail.

    Consulter la boîte à outils Covid-19

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus