Canicule : rappel des précautions à prendre

    ©OPPBTP

    La vigilance doit être de mise pour ce nouvel épisode de canicule, surtout si les températures dépassent les 30 °C à l'ombre avec des températures nocturnes supérieures à 25 °C.

    Retrouvez les mesures détaillées dans notre article « Canicule : les précautions à prendre sur les chantiers ». Ci-dessous, voici un rappel des précautions à prendre.

    Sur les chantiers du BTP, certaines mesures en termes d'organisation doivent être prises pour éviter d'exposer les salariés : cela suppose d'aménager le chantier afin de limiter le travail physique et de réaliser les tâches lourdes tôt le matin, avec du matériel de manutention à disposition des salariés.

    De même, le nombre de pauses peut être augmenté et la rotation des tâches mise en place, lorsque des postes moins exposés en donnent la possibilité.

    Attention aux interventions sur les toits ou sur les enrobés dans les TP

    Certains types de travaux doivent être faire l'objet d'une attention renforcée, comme les interventions sur les toits pour les couvreurs, ou les enrobés pour les ouvriers des travaux publics.

    L'employeur peut décider de l'arrêt des travaux. En cas d'interruption du travail, les employeurs doivent s'adresser prioritairement à la caisse régionale de congés intempéries du BTP (article R 5122-1 du Code du travail).

    3 litres d'eau par jour pour chaque travailleur du BTP

    Rappelons que les employeurs sont tenus de mettre à disposition des compagnons trois litres d'eau, au moins, par jour et par travailleur.

    Il est recommandé de boire régulièrement (un verre d’eau fraîche toutes les 20 minutes), même si l’on ne ressent pas la soif, de ne pas consommer d’alcool et de manger salé pour compenser l’élimination des sels minéraux.

    Concernant l'habillement, il faudra l'adapter en choisissant des couleurs claires tout en sachant que le port du bermuda est interdit. De même, rappelons que le torse nu est dangereux en raison des coups de soleil.

    Enfin, le port des EPI doit être conservé, notamment casque et chaussures de sécurité. Il faudra également penser à protéger les yeux avec des lunettes de protection teintées.

    Prévenir le coup de chaleur et identifier les signes d'alerte

    Globalement, la vigilance doit être renforcée en privilégiant la surveillance mutuelle de sorte à prévenir les coups de chaleur. Le coup de chaleur correspond à une élévation de la température du corps au-delà de 40,6 °C, et il s'agit d'une urgence vitale.

    Voici les signes d'alertes à connaître: maux de tête, sensation de fatigue inhabituelle, vertiges, étourdissements, malaise, perte d'équilibre, voire perte de connaissances.

    En attendant les secours (en composant le 15), pensez à réfrigérer au maximum le malade : lui enlever ses vêtements, le ventiler et l’asperger d’eau fraîche. Souvent mortel, le coup de chaleur doit être pris en charge et soigné rapidement pour ne pas entraîner de séquelles.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus