Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
    Les médecins du travail ont la possibilité de vacciner des salariés volontaires de 50 à 64 ans atteints de comorbidités.

    © South_agency / Getty images

    L’OPPBTP vient de mettre à jour son guide de préconisations de sécurité sanitaire, à la suite de la publication d’une nouvelle version du protocole Covid-19 par le ministère du Travail le 18 mai dernier.

    A l’heure où le déconfinement progressif du pays est en cours et où le risque épidémique reste élevé, l’enjeu principal est de faire en sorte que les entreprises et tous les salariés restent mobilisés sur l’absolue nécessité de se protéger contre la Covid-19. Cela passe notamment par la vaccination, encouragée dans le cadre de la stratégie vaccinale des autorités sanitaires, la possibilité de réaliser des autotests et l’importance de la ventilation comme mesure essentielle de prévention.

    Modifications du guide

    Ainsi, cette nouvelle version du guide intègre, en conformité avec les recommandations de l’Etat, les modifications suivantes :

    • La vaccination des salariés et des employeurs est encouragée, dans le cadre de la stratégie vaccinale des autorités sanitaires. Cette vaccination repose sur le volontariat et le secret médical. Elle peut être réalisée par les services de santé au travail ; dans ce cas le salarié peut s’absenter sur ses heures de travail après avoir informé son employeur de son absence pour visite médicale, sans avoir à en préciser le motif. Les salariés en situation d’affection de longue durée bénéficient d’une autorisation d’absence pour cette vaccination. Dans tous les autres cas, les employeurs sont incités à faciliter l’accès des salariés à la vaccination. Le salarié est invité à se rapprocher de son employeur afin de déterminer par le dialogue la meilleure manière de s’organiser.
    • Les entreprises, si elles le souhaitent, peuvent mettre à disposition de leurs salariés des autotests dans le respect des règles de volontariat et de secret médical et avec une information du salarié par un professionnel de santé.
    • L’aération est une mesure essentielle de prévention. Il est donc fortement recommandé d’aérer par une ventilation naturelle ou mécanique en état de marche (portes et/ou fenêtres ouvertes autant que possible, idéalement en permanence si les conditions le permettent et au minimum 5 minutes toutes les heures). Une ventilation de la pièce par deux points distincts (porte et fenêtre par exemple)est à privilégier. Sinon, il faut s’assurer d’un apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation fonctionnant correctement.

    Maintenir les gestes barrières

    L’OPPBTP rappelle l’importance de maintenir les gestes barrières, y compris le lavage des mains. Notre vigilance collective sera le gage de réussite des différentes étapes de déconfinement. Des étapes qui devraient se traduire par de nouvelles versions du protocole sanitaire et du guide de l’OPPBTP les 9 et 30 juin prochains, incluant des assouplissements attendus des consignes sanitaires.

    L’OPPBTP à vos côtés

    Pour mémoire, dans sa boîte à outils Covid-19, l’OPPBTP propose un choix d’affiches afin de faciliter le respect des bons gestes sanitaires.

    Par ailleurs, les conseillers en prévention et les formateurs de l’OPPBTP sont toujours disponibles sur le terrain ainsi qu’à distance grâce au service PréventionBTP En Direct. Une base de Questions/Réponses spécifiques sur la Covid-19 y est disponible.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus