Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
    Cegelec tirage de câbles

    © Cegelec

    C’était en septembre dernier. L’entreprise Cegelec Châlons Réseaux, spécialisée dans les infrastructures, réseaux électriques et télécoms, décrochait le prix Challenge du jury pour le thème Santé du concours Sécurité Serce/OPPBTP, avec son initiative « Le geste juste ».

    Cédric Lebègue, dirigeant de cette entreprise de 35 salariés rattachée à GTIE, une filiale de Vinci Energies, et Christophe Parcellier, responsable QSE, ont eu l’idée de cette série de vidéos pédagogiques après avoir constaté le succès d’un atelier sur la biomécanique des corps proposé depuis deux ans lors de la Journée sécurité annuelle. « Nous avons souhaité travailler avec le spécialiste qui intervenait dans ce cadre pour concevoir un outil destiné à montrer les gestes justes sur des tâches spécifiques à nos métiers », explique Cédric Lebègue.

    Le résultat : une série de vidéos d’une minute maximum, « pour éviter à l’utilisateur de décrocher », portant sur dix problématiques récurrentes sur les chantiers : raccordement au pied du poteau, échauffement avec bâton dédié, déplacement d’un touret, déchargement d’un véhicule, pose d’une crosse EP (éclairage public), mise en place d’une fusée, montée et descente d’un véhicule, manutention d’une pilonneuse, tirage de câbles, et gestes qui soulagent après une journée de travail.

    Des vidéos accessibles sur téléphone

    Réalisées en 2019, les vidéos ont été diffusées à partir du mois de septembre de cette même année et ont fait l’objet d’une présentation lors de la dernière journée Sécurité début 2020. « Téléchargeables sur smartphones, elles sont accessibles à tous, des responsables d’opération aux opérateurs eux-mêmes en passant par l’encadrement de chantier pour l’animation de quart d’heure sécurité », fait savoir Cédric Lebègue qui se félicite des retours du terrain très positifs : « S’il est difficile de mesurer leur impact en prévention, ces vidéos suscitent la curiosité et éveillent les consciences, ce qui était le but recherché. Quant à la récompense attribuée par le Serce et l’OPPBTP, elle nous permet de montrer à nos personnels de chantier que le travail que nous avons mené est soutenu par des organismes de référence », ajoute le dirigeant.

    Sur cette lancée prometteuse, les initiateurs du projet réfléchissent déjà à une nouvelle session pour l’année prochaine, avec des thèmes et des gestes qui n’ont pas encore été abordés. Les vidéos déjà réalisées, elles, suscitent l’intérêt d’autres entreprises du groupe.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus