Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
    Émilien Montoir Yseis, référent Covid-19 et CSPS

    Sa méthode : une approche pragmatique de la prévention des risques

    Sur les six CSPS employés par Yseis à Nantes, trois sont également référents Covid-19 des maîtres d’ouvrage. Pour Émilien Montoir, porter les deux casquettes découle d’une approche pragmatique de l’évaluation et de la prévention des risques professionnels. « Dès le début de la crise sanitaire, nous avons été très sollicités par les maîtres d’ouvrage sur ce sujet », précise-t-il. Lui-même formé en chimie-biologie, ayant œuvré dans le domaine de la QSE sur les sites industriels de grands laboratoires, il maîtrise les arcanes de la prévention bactériologique, mais reconnaît qu’«il n’est pas évident de les appliquer au bâtiment».

    La parution du guide de l’OPPBTP a été pour lui un soulagement. « Nous avons su en proposer une grille de lecture qui permette de mieux comprendre les rôles et responsabilités du CSPS, du maître d’ouvrage, de l’entreprise, en travaillant sur un état zéro du chantier au moment de la reprise et son suivi sur la durée », explique-t-il.

    À ses yeux, les CSPS s’imposaient d’emblée comme les mieux placés pour endosser le rôle de référent Covid pour les maîtres d’ouvrage : « Ils ont déjà une solide connaissance des opérations et de leurs intervenants, et une vision globale de l’organisation et de la coordination des chantiers ». Selon lui, « il s’agit non pas d’une nouvelle fonction mais d’une extension de leur mission à une nouvelle typologie de risque née de la coactivité avec ses enjeux propres : la distanciation, l’équipement des bases vie, le réaménagement des circulations sur chantier et des postes de travail… ». De fait, ces nouvelles missions impliquent pour les CSPS de réorganiser leur propre temps de travail et, pour les opérations les plus importantes, «de passer jusqu’à trois fois plus de temps sur le terrain.»

    Biographie express

    Après un parcours dans le domaine QSE de l’industrie, Émilien Montoir a rejoint Yseis en 2009 comme consultant en prévention des risques professionnels. Il a notamment exercé des missions sur des chantiers de bâtiments en rénovation et de sites industriels occupés, mais il a aussi participé au développement du catalogue de formations et acquis les compétences pour devenir CSPS. Il a quitté Paris en 2017 pour rejoindre l’agence de Nantes, dont il a pris les rênes en 2019.

    • Entreprise Iseis
    • Identité : Yseis-Nantes
    • Lieu : Nantes (Loire-Atlantique)
    • Activité : coordination SPS, ingénierie et animation de formations, conseil en prévention des risques professionnels
    • Nombre de salariés : 10

    Ses résultats : une coordination SPS renforcée

    « La crise du Covid a renforcé la relation entre la coordination SPS, les maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre et les entreprises. C’est un sujet commun sur lequel nous faisons front avec le même niveau d’exigence». Selon lui, c’est même un moteur pour avancer sur d’autres sujets prévention. Et d’observer que « les bases vie n’ont jamais été mieux équipées et plus propres qu’aujourd’hui ! ».

    Ses projets : poursuivre la pédagogie

    C’est l’évolution de la conjoncture sanitaire qui déterminera l’évolution des nouvelles missions confiées aux CSPS. « Nous devons veiller à ce que la pression ne se relâche pas trop vite en continuant la pédagogie et en gardant à l’esprit les autres typologies de risques », souligne-t-il.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus