Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

Dans les bureaux, dépôts, cantonnements, bases vie, vestiaires, etc.

Aération

Que le bâtiment soit pourvu ou non d’un système de ventilation, il est nécessaire d’aérer régulièrement les locaux (bureaux, dépôts, cantonnements/bases-vie, vestiaires…), l'aération est nécessaire au moins 3 fois 15 minutes par jour.

Il est également nécessaire d’aérer :

  • systématiquement pendant chaque opération de nettoyage et/ou désinfection.
  • systématiquement pendant chaque opération de nettoyage et/ou désinfection.

En cas de visite au domicile d’une personne à risque de forme grave de Covid-19, la pièce dans laquelle le visiteur est reçu doit être aérée avant et pendant la visite.

Ventilation naturelle

Vérifier le bon fonctionnement des orifices d’entrée (entrées d’air sur les menuiseries ou maçonnerie, …) et de sortie d’air (bouches d’extraction…) du sytème de ventilation :

  • vérifier qu’ils ne sont pas obstrués,
  • assurer leur nettoyage régulier,
  • vérifier que le système fonctionne (test de la feuille de papier sur les bouches d’entrée d’air).

Ventilation mécanique

Vérifier le bon fonctionnement du système de ventilation des locaux et notamment des orifices d’entrée (entrées d’air sur les menuiseries ou maçonnerie, …) et de sortie d’air (bouches d’extraction…) :

  • vérifier qu’ils ne sont pas obstrués
  • assurer l’entretien régulier habituel du système (dont le bon équilibrage des réseaux d’air) et des bouches d’entrée d’air et d’extraction ; nettoyer les filtres et les remplacer selon la calendrier habituel

Arrêter le mode recyclage de l’air, pour que le système ne fonctionne qu’avec apport d’air extérieur ; si ce n’est pas possible réduire au maximum le recyclage d’air.

Activer la ventilation nominale même pendant les périodes d’inoccupation, en maintenant les portes fermées.

Garder la ventilation mécanique des locaux à pollution spécifique (sanitaires, etc.) en fonctionnement 24h/24 et 7jours/7.

S’assurer du maintien des consignes habituelles de chauffage, de refroidissement et d’humidification.

Lorsque c’est possible, forcer le fonctionnement des dispositifs de renouvellement d’air 2 heures avant le début de la période d’occupation du bâtiment et 2 heures après la fin de la période d’occupation du bâtiment.

Ventilateur d’appoint

Proscrire l’utilisation d’un ventilateur d’appoint dans une pièce (espaces communs, circulations, salles de réunion, bureaux partagés, …) lorsque plusieurs personnes sont présentes dans la pièce, même si elles portent un masque à cause du risque potentiel d’aérosolisation et de transport du virus sur de longues distances.

Lors de l’usage d’un ventilateur d’appoint, le stopper à l’entrée d’une autre personne dans le local.

Climatiseur individuel ou d'appoint

Précision : Il s'agit du système où l'air est prélevé dans la pièce puis restitué à la température désirée

Ces climatiseurs ne renouvelant pas l’air, il est préférable de ne pas s’en servir. Néanmoins, lorsque la chaleur dépasse les 30°, il est difficile de travailler et celle-ci peut constituer un risque pour les salariés. L’utilisation est alors possible, dans la mesure où il s’agit d’un appareil individuel (personne seule).

Il faut impérativement assurer un renouvellement de l’air par aération et/ ou ventilation (naturelle ou mécanique) et les faire fonctionner de préférence à petite vitesse.

Privilégier des filtres performants et compatibles avec le système (exemple, filtres HEPA, qui ont des performances supérieures en filtration).

Procéder à l’entretien du climatiseur, au nettoyage des filtres régulièrement, changer les filtres périodiquement ; respecter les préconisations du fabricant ».

En cas de suspicion de Covid-19, la fréquence de nettoyage devra être au minimum hebdomadaire.

Rafraîchissement ou climatisation collective

Précision : il s'agit du système où le groupe de production de froid délocalisé dans un local technique avec suivant la technique utilisée, recyclage partiel ou total de l’air de la pièce, ou fonctionnement sans recyclage.

Maintenir ou augmenter l’apport d’air neuf selon la température désirée et couper la fonction « recyclage de l’air ».

Il est conseillé, pendant la période estivale de climatisation (quand elle est contrôlée) de faire fonctionner les installations dans la zone de confort (hygrométrie entre 40 et 60 %) à une température d’été proche des 26°C.

Privilégier des filtres performants et compatibles avec le système (exemple, filtres HEPA, qui ont des performances supérieures en filtration).

Procéder à l’entretien du système, au nettoyage des filtres régulièrement, changer les filtres périodiquement ; respecter les préconisations du fabricant.

Dans les véhicules et les engins

Aération

Aérer le plus souvent possible le véhicule en ouvrant les fenêtres, si rien ne s’y oppose (en route comme en stationnement).

Ventilation naturelle ou mécanique

Le système de ventilation participe au renouvellement de l’air dans les véhicules et les engins, il convient de le maintenir en fonctionnement sans recyclage d’air.

S’assurer de l’entretien du système et notamment du changement des filtres selon les indications du constructeur.

Climatisation

La climatisation peut être utilisée en veillant à ne pas activer le système de circulation d’air en circuit fermé qui s’oppose au renouvellement d’air dans l’habitacle.

S’assurer de l’entretien du système et notamment du changement des filtres selon les indications du constructeur.

Dans les bureaux, dépôts, cantonnements, bases vie, vestiaires, etc.

Aération

Que le bâtiment soit pourvu ou non d’un système de ventilation, il est nécessaire d’aérer régulièrement les locaux (bureaux, dépôts, cantonnements/bases-vie, vestiaires…), l'aération est nécessaire au moins 3 fois 15 minutes par jour.

Il est également nécessaire d’aérer :

  • systématiquement pendant chaque opération de nettoyage et/ou désinfection.
  • systématiquement pendant chaque opération de nettoyage et/ou désinfection.

En cas de visite au domicile d’une personne à risque de forme grave de Covid-19, la pièce dans laquelle le visiteur est reçu doit être aérée avant et pendant la visite.

Ventilation naturelle

Vérifier le bon fonctionnement des orifices d’entrée (entrées d’air sur les menuiseries ou maçonnerie, …) et de sortie d’air (bouches d’extraction…) du sytème de ventilation :

  • vérifier qu’ils ne sont pas obstrués,
  • assurer leur nettoyage régulier,
  • vérifier que le système fonctionne (test de la feuille de papier sur les bouches d’entrée d’air).

Ventilation mécanique

Vérifier le bon fonctionnement du système de ventilation des locaux et notamment des orifices d’entrée (entrées d’air sur les menuiseries ou maçonnerie, …) et de sortie d’air (bouches d’extraction…) :

  • vérifier qu’ils ne sont pas obstrués
  • assurer l’entretien régulier habituel du système (dont le bon équilibrage des réseaux d’air) et des bouches d’entrée d’air et d’extraction ; nettoyer les filtres et les remplacer selon la calendrier habituel

Arrêter le mode recyclage de l’air, pour que le système ne fonctionne qu’avec apport d’air extérieur ; si ce n’est pas possible réduire au maximum le recyclage d’air.

Activer la ventilation nominale même pendant les périodes d’inoccupation, en maintenant les portes fermées.

Garder la ventilation mécanique des locaux à pollution spécifique (sanitaires, etc.) en fonctionnement 24h/24 et 7jours/7.

S’assurer du maintien des consignes habituelles de chauffage, de refroidissement et d’humidification.

Lorsque c’est possible, forcer le fonctionnement des dispositifs de renouvellement d’air 2 heures avant le début de la période d’occupation du bâtiment et 2 heures après la fin de la période d’occupation du bâtiment.

Ventilateur d’appoint

Proscrire l’utilisation d’un ventilateur d’appoint dans une pièce (espaces communs, circulations, salles de réunion, bureaux partagés, …) lorsque plusieurs personnes sont présentes dans la pièce, même si elles portent un masque à cause du risque potentiel d’aérosolisation et de transport du virus sur de longues distances.

Lors de l’usage d’un ventilateur d’appoint, le stopper à l’entrée d’une autre personne dans le local.

Climatiseur individuel ou d'appoint

Précision : Il s'agit du système où l'air est prélevé dans la pièce puis restitué à la température désirée

Ces climatiseurs ne renouvelant pas l’air, il est préférable de ne pas s’en servir. Néanmoins, lorsque la chaleur dépasse les 30°, il est difficile de travailler et celle-ci peut constituer un risque pour les salariés. L’utilisation est alors possible, dans la mesure où il s’agit d’un appareil individuel (personne seule).

Il faut impérativement assurer un renouvellement de l’air par aération et/ ou ventilation (naturelle ou mécanique) et les faire fonctionner de préférence à petite vitesse.

Privilégier des filtres performants et compatibles avec le système (exemple, filtres HEPA, qui ont des performances supérieures en filtration).

Procéder à l’entretien du climatiseur, au nettoyage des filtres régulièrement, changer les filtres périodiquement ; respecter les préconisations du fabricant ».

En cas de suspicion de Covid-19, la fréquence de nettoyage devra être au minimum hebdomadaire.

Rafraîchissement ou climatisation collective

Précision : il s'agit du système où le groupe de production de froid délocalisé dans un local technique avec suivant la technique utilisée, recyclage partiel ou total de l’air de la pièce, ou fonctionnement sans recyclage.

Maintenir ou augmenter l’apport d’air neuf selon la température désirée et couper la fonction « recyclage de l’air ».

Il est conseillé, pendant la période estivale de climatisation (quand elle est contrôlée) de faire fonctionner les installations dans la zone de confort (hygrométrie entre 40 et 60 %) à une température d’été proche des 26°C.

Privilégier des filtres performants et compatibles avec le système (exemple, filtres HEPA, qui ont des performances supérieures en filtration).

Procéder à l’entretien du système, au nettoyage des filtres régulièrement, changer les filtres périodiquement ; respecter les préconisations du fabricant.

Dans les véhicules et les engins

Aération

Aérer le plus souvent possible le véhicule en ouvrant les fenêtres, si rien ne s’y oppose (en route comme en stationnement).

Ventilation naturelle ou mécanique

Le système de ventilation participe au renouvellement de l’air dans les véhicules et les engins, il convient de le maintenir en fonctionnement sans recyclage d’air.

S’assurer de l’entretien du système et notamment du changement des filtres selon les indications du constructeur.

Climatisation

La climatisation peut être utilisée en veillant à ne pas activer le système de circulation d’air en circuit fermé qui s’oppose au renouvellement d’air dans l’habitacle.

S’assurer de l’entretien du système et notamment du changement des filtres selon les indications du constructeur.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus