Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
    Sauveteur secouriste du travail : apprenez les gestes qui sauvent !

    © OPPBTP

    Qui peut prétendre devenir sauveteur secouriste du travail ?

    Face à l’urgence de la situation sur les chantiers du BTP ou dans les ateliers, on se trouve souvent démuni. Comment réagir, qui alerter ? Vous avez envie d’agir et peut-être sauver des vies. Pourquoi ne pas vous lancer dans une formation de sauveteur secouriste du travail ? Tous les salariés, sans aucun prérequis particulier, peuvent accéder à cette formation.

    À quoi sert le sauveteur secouriste du travail ?

    Le sauveteur secouriste du travail (SST) a une place importante dans l’entreprise. Bien identifié par ses collègues, il réalise les gestes de premiers secours pour mettre en sécurité les éventuels blessés. Il donne l’alerte ou fait donner l’alerte. Mais son rôle ne s’arrête pas là. Il travaille également à la prévention des risques dans son entreprise. Le SST est en mesure d’identifier les situations dangereuses et les personnes exposées à de potentiels dangers. Il sait qui alerter dans l’entreprise et peut éventuellement participer à la mise en place des actions de prévention.

    Un sauveteur secouriste du travail identifiable grâce à son gilet jaune sur un chantier. Un sauveteur secouriste du travail identifiable grâce à son gilet jaune sur un chantier. © OPPBTP

    Comment devenir sauveteur secouriste du travail ?

    Tout le monde peut devenir SST. Il n’y a aucun prérequis. Seule l’envie d’apprendre les gestes qui sauvent compte. La formation basée sur un programme défini par la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) et l’INRS dure 14 heures réparties sur deux jours. La liste des organismes certifiés de votre région dispensant la formation est accessible sur le site de l’INRS.

    N’oubliez pas, comme pour toute formation, de faire également une demande auprès de votre employeur.

    Qu’allez-vous apprendre pendant la formation ?

    La formation est essentiellement pratique. Elle vous permettra d’acquérir des connaissances pour apporter les gestes de premiers secours mais aussi pour protéger les travailleurs et prévenir les accidents.

    À l’issue de cette formation :

    • vous connaîtrez le rôle du sauveteur secouriste et la réglementation en matière de formation et d'intervention du SST ;
    • vous aurez appris le mécanisme de l'accident : appréhender les concepts de danger, situation dangereuse, phénomène dangereux, dommage, risque ;
    • vous pourrez identifier un danger, repérer les personnes exposées et imaginer les circonstances dans lesquelles ces dangers pourraient se concrétiser ;
    • vous pourrez définir et mettre en œuvre les actions de prévention ou de protection permettant la suppression de la situation dangereuse identifiée dans la limite de vos connaissances et de votre autonomie dans l’entreprise ;
    • vous apprendrez les gestes de premiers secours. Que faire lorsqu’une personne saigne, se brûle ou s’étouffe ? Comment réagir face à un malaise ou une douleur empêchant certains mouvements ? Comment réanimer une personne qui ne respire plus et utiliser un défibrillateur automatisé externe ?

    Comment maintenir et actualiser ses compétences ?

    Après évaluation, vous obtiendrez un certificat de sauveteur secouriste du travail valable deux ans. Ce certificat donne l’équivalence à l’unité d’enseignement « Prévention et secours civique de niveau 1 » (PSC1) du ministère de l’Intérieur. Vous devrez cependant maintenir et réactualiser vos compétences tous les deux ans. Ce recyclage est organisé sur une durée de 7 heures, durant lesquelles vos compétences seront de nouveau évaluées et maintenues pour une nouvelle durée de 24 mois.

    Le sauveteur secouriste du travail est identifiable sur le chantier grâce à son macaron. Le sauveteur secouriste du travail est identifiable sur le chantier grâce à son macaron. © OPPBTP

    Le sauveteur secouriste du travail : une obligation pour l’entreprise

    Le Code du travail impose la présence d’un membre du personnel ayant reçu la formation nécessaire pour dispenser les premiers secours en cas d’urgence dans chaque atelier où sont effectués des travaux dangereux et sur chaque chantier occupant 20 personnes au moins, pendant plus de 15 jours où sont effectués des travaux dangereux.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus