Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Le décret prévoit les modalités de financement de l’abondement du compte professionnel de formation des victimes concernées par la branche accidents du travail et maladies professionnelles, par le biais d’une mutualisation des dépenses correspondantes dans la majoration d’équilibre (M2) du taux de cotisation des employeurs du régime général.

    Il fixe également le taux d’incapacité permanente minimal à partir duquel la victime d’un accident ou d’une maladie d’origine professionnelle peut accéder au dispositif, pour le régime général comme pour les régimes agricoles.

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus