Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Pour mémoire, cette procédure est mise en œuvre par l'inspection du travail pour retirer immédiatement un jeune travailleur affecté à des travaux interdits, ou encore affecté à des travaux réglementés et placé dans une situation l'exposant à un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé.

    La décision de l'inspection du travail de retirer un jeune des travaux auxquels il est affecté, doit être écrite et remise en main propre contre décharge à l'employeur ou son représentant.

    Pour une décision concernant des travaux réglementés, l'employeur doit informer l'inspection du travail des mesures prises pour faire cesser la situation de danger grave et imminent. Elle vérifie alors d'urgence, et au plus tard dans un délai de deux jours ouvrés, si ces mesures sont appropriées et permettent la reprise des travaux réglementés.

    Le texte prévoit les modalités de sanctions que peut prononcer l'inspection du travail, telle que la suspension, la rupture du contrat de travail, ou de la convention de stage, lorsqu'ils constatent un risque sérieux d'atteinte à la santé, la sécurité ou à l'intégrité physique ou morale du jeune travailleur.

    La Direccte peut également prononcer une interdiction d'embauche ultérieure de stagiaires ou d'apprentis.

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus