Impact en prévention

    La limitation de vitesse a permis de réduire le nombre d'accidents de la route et leur gravité. Cela est difficilement calculable mais bien réel. Les salariés sont moins stressés par le risque d’accident.

    Des vitesses moins élevées pour réduire les risques au volant

    Pour cette entreprise exerçant sur les métiers du gros œuvre, des travaux publics et de la maintenance, la gestion de la flotte de véhicules représente un gros poste. Le coût de l’entretien et des réparations est important, sans parler des dépenses de carburant.

    En créant un groupe de travail sur le risque routier, la direction a associé ses salariés aux moyens d’améliorer la situation. Une des propositions a été de brider à 110 km/h les véhicules utilitaires légers de moins de 3,5 tonnes : la mesure a été testée sur 30 des 100 véhicules de l’entreprise.

    Avant

    Des salariés plus souvent soumis au risque routier et des frais importants

    Les véhicules roulaient sur autoroute à la vitesse maximale de 130 km/h, augmentant le risque de perte de contrôle du véhicule et la gravité des accidents.

    Utilisés à la vitesse maximale autorisée, les utilitaires entraînaient des dépenses importantes de carburant et de maintenance (usure des pneus, consommation d’huile). La flotte étant assurée au tiers, l’entreprise supportait le coût de dépassement de chaque sinistre.

    Après

    Des accidents routiers plus rares et des véhicules en meilleur état

    La limitation de la vitesse à 110 km/h a permis aux salariés de diminuer le nombre de sinistres et d’infractions. Ils sont moins exposés à la perte de point et à une éventuelle suspension de permis.

    Les salariés roulent dans des véhicules en meilleur état, moins sujets à la casse et à l’usure des pneus. La facture de carburants s’est allégée.

    Des vitesses moins élevées qui réduisent les risques au volant

    Sur les 30 véhicules bridés à 110 km/h, l’entreprise constate une baisse sensible du nombre d’accidents et de leur gravité. Les salariés travaillent dans un environnement moins stressant : la priorité est donnée à la sécurité sur la route et les véhicules sont en meilleur état.

    Pour l’entreprise, cette politique a un coût car elle rallonge les temps de déplacement de ses salariés. Mais ces dépenses sont en partie compensées par la baisse des consommations de carburant et des frais liés à l’entretien.

    D’autres gains sont difficilement quantifiables : l’image de l’entreprise, impliquée dans moins d’accidents, et surtout la baisse du stress des salariés, qui prennent la route avec plus de sérénité.

    Impact sur les risques

    Impact qualité et RSE

    Développement durable

    Le bridage des véhicules permet de réduire la consommation de carburant et donc les émissions de CO2.

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 0,36 euro de gain.

    Bilan par salarié/an

    Le coût par salarié s’élève à 1 142 euros chaque année.

    Économie réalisée

    Le coût global est de 102 791 euros (gains – coûts).

    Bilan économique

    • Période envisagée : 1 an
    • Effectif concerné : 90 personnes

    Le bridage des véhicules implique un réel investissement financier puisque les frais d’exploitation ont augmenté de près de 160 000 euros à cause du rallongement des temps de trajet. L’entreprise s’y est engagée en connaissance de cause puisqu’une étude préalable a permis de chiffrer les gains et les coûts de la démarche.

    Certains gains sont importants, à commencer par la diminution des dépenses de carburant, qui couvre environ un tiers des coûts. Il faut y ajouter la réduction de 10 % des consommations de pneus et de fluides.

    D’autres gains sont moins facilement quantifiables, comme la baisse du nombre d’accidents et de casses mécaniques. Il y a eu moins de salariés concernés par des retraits de permis et donc moins de réorganisation d’équipes. Il est aussi difficile d’évaluer l’amélioration de l’image de l’entreprise, moins fréquemment impliquée dans des accidents de la route, et qui améliore son bilan carbone par la réduction de ses émissions de CO2.

    Coût

    Installation

    1 800 €

    Production

    158 760 €

    Total Coûts

    160 560 €

    Gains

    Production

    41 269 €

    Entretien

    16 500 €

    Total Gains

    57 769 €

    Coût

    Installation

    1 800 €

    Coût du bridage à 110 km/h sur les véhicules 3,5 t

    1 800 €

    Production

    158 760 €

    Temps passé sur l'autoroute en roulant à 110 ou à 130 km/h

    158 760 €

    Total Coûts

    160 560 €

    Gains

    Production

    41 269 €

    Temps passé à la station-service pour 40 000 km/an en roulant soit à 130, soit à 110 km/h

    7 069 €

    Gains en carburant sur 1 an pour 30 VUL

    34 200 €

    Entretien

    16 500 €

    Gain en réparation carrosserie (auto-assurée par l'entreprise contrats au tiers)

    15 000 €

    Gains en consommables (pneus, liquides) sur un an

    1 500 €

    Total Gains

    57 769 €

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur les risques psychosociaux ?

    Consulter la page risque

    Retrouvez nos formations pour améliorer les conditions de travail

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus