Impact en prévention

    La visualisation des situations à risque aide les salariés à prendre conscience du danger. Pouvoir croiser leurs propres retours d'expérience contribue à une culture prévention partagée.

    La vidéo, un support de sensibilisation concret et interactif

    Dans le cadre de la politique nationale de gestion des événements à haut potentiel de gravité (HIPO), l'agence Freyssinet Sud-Est a travaillé sur l'amélioration de la communication interne autour de ces situations.

    Pour renforcer l'impact de ses présentations auprès du personnel, l'entreprise a remplacé les supports papier, utilisés jusqu'alors lors des quarts d'heure sécurité, par des séquences vidéo « maison » réalisées par le service QSE.

    Lorsque l'agence a connaissance de la survenue d'événements à haut potentiel de gravité dans son périmètre, la première étape consiste à analyser la situation avec les protagonistes sur le chantier en recherchant les causes racines puis en définissant les actions à mettre en place suivant la démarche ADC (arbre des causes).

    Une vidéo est ensuite tournée sur le site et sur les lieux où l’événement à haut potentiel de gravité s’est déroulé. L’équipe chantier explique les faits sur le terrain, et une voix off rapporte les éléments constatés lors de la phase d'analyse. Le commentaire s'en tient aux faits sans aucune interprétation.

    Le film, d'une durée de moins de 3 minutes, est ensuite mis à disposition en accès partagé sur un espace collaboratif pour être diffusé à l'ensemble du personnel via les quarts d'heure sécurité. Lors de ces réunions, l'animateur récolte à chaud les retours d'expérience de ses collaborateurs et engage une discussion à partir des images visionnées.

    S16284 - Freyssinet solution chantier Un débriefing au sein d'une équipe.

    Une vidéo pour alerter sur les risques liés aux manches à air

    À titre d'exemple, un événement qui s'est produit sur un chantier de géotechnique où du matériel pneumatique était utilisé a donné lieu à la production d'une vidéo. Un opérateur a alimenté une manche à air sans que celle-ci soit raccordée à une machine. La manche s’est mise en mouvement, exposant les compagnons à un risque de fouettement important. Le matériel pneumatique étant utilisé dans plusieurs des métiers de l'entreprise, communiquer sur les risques associés à partir d'une situation réelle représentait un enjeu important pour elle.

    Impact sur les conditions de travail

    Pour l’encadrement, ce nouveau support dématérialisé, accessible via tout type d'appareil mobile, permet d'amorcer plus facilement les échanges avec les compagnons. Pour ces derniers, un tel mode de communication, synthétique, dynamique et reposant sur une approche factuelle, est plus attractif qu'un support papier classique.

    Témoignage

    C’est un moyen de communication ludique, qui facilite les explications et la compréhension et suscite davantage l'intérêt des compagnons que les présentations papier.

    D. Ganne, responsable de chantier

    Les vidéos permettent de mieux comprendre ce qui s’est passé et de se rendre compte des conséquences que la situation aurait pu entraîner.

    O. d’Apuzzo, responsable de chantier

    C’est un support bien plus intéressant que les supports papier et les photos. La compréhension est bien plus facile, et grâce à la vidéo on peut mieux identifier des situations semblables sur nos chantiers.

    R. Silvestri, compagnon

    Besoin d'aller plus loin
    Vous voulez en savoir plus sur les risques liés aux agents biologiques ?
    Consultez le zoom sur le risque
    Retrouvez notre catalogue de formation
    Accéder
    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus