Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Impact en prévention

    Les risques tels que les heurts, écrasements, basculements et collisions, inhérents à la coactivité lors des phases de chargement/déchargement, ont été considérablement réduits. Désormais, ces phases ne concernent plus qu'une seule personne : le magasinier. Les équipes n’ayant plus à réaliser ces opérations, le stress et les incivilités ont diminué. Elles n’attendent plus que les moyens de manutention soient disponibles. De plus, les salariés dédiés aux chantiers ne sont plus exposés aux TMS liés à ces tâches et sont opérationnels dès l’embauche. Lorsqu’elle est possible, la manutention mécanique est systématique, sachant que le magasinier a reçu une formation adaptée. Enfin, le tri sélectif est mieux géré.

    Un magasinier pour optimiser l’organisation du dépôt

    Avant son rachat, l’acquéreur de l'entreprise s'est positionné durant quatre mois en tant qu'observateur. Il a pu constater une désorganisation totale à l'embauche durant la phase de chargement des différents véhicules de l'entreprise. La création d'un poste de magasinier est apparue comme une évidence pour ce futur chef d'entreprise. Suite à une candidature spontanée, il a recruté une personne ayant déjà occupé un poste similaire.

    Le magasinier travaille en horaires décalés, ce qui permet un gain de productivité pour chaque opérateur. Le magasinier travaille en horaires décalés, ce qui permet un gain de productivité pour chaque opérateur. ©DR

    Avant

    Une coactivité source de dysfonctionnements

    Les différentes équipes débutaient leur journée de travail à 8 heures par le chargement des véhicules afin d’approvisionner leur chantier. Concentrée dans le dépôt, cette coactivité était génératrice de nombreux risques : heurts, écrasements, collisions, stress, incivilités, etc. Le temps d'improductivité était flagrant, sachant que les dernières équipes ne partaient du dépôt qu'une heure après l'embauche et que les allers-retours à cause d'oublis étaient quotidiens. Les dégradations sur le matériel et les matériaux étaient fréquentes, faute d'installation de stockage efficace et en raison de négligences.

    Après

    Une logistique maîtrisée dans le dépôt

    Le magasinier a pour tâche principale de charger et décharger les véhicules de l'entreprise avant l'embauche de ses collègues. Il travaille donc en horaires décalés : de 5 h à 11 h et de 16 h à 18 h. Ce poste permet de gagner en moyenne une heure par jour de productivité/opérateur. Le magasinier gère aussi les stocks et les déchets. De plus, il reçoit les fournisseurs environ deux heures par semaine à la place de l'encadrement et réalise divers petits travaux de maintenance. Les chefs d'équipes disposent d'un carnet de préparation de commandes afin que le magasinier soit en mesure d'anticiper son organisation.

    Prévention & performance

    Ces informations proviennent des études terrain « Prévention et Performance ».

    Impact sur les risques

    Impact qualité et RSE

    Qualité

    Les matériaux et matériels sont moins détériorés.

    Développement durable

    Le tri sélectif est mieux réalisé et moins de kilomètres sont effectués avec le véhicule.

    Développement personnel

    Pour le poste, un plan de formation a été mis en place : Caces, Fimo, Hab, SST…

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 1,83 euros de gain.

    Retour sur investissement

    L’investissement est amorti en trois mois.

    Bilan par salarié/an

    L’économie par salarié est de 2560 euros chaque année.

    Économie réalisée

    L’économie globale réalisée est de 69 122 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    Coût

    Achats

    180 €

    Formation

    850 €

    Installation

    40 000 €

    Production

    42 490 €

    Total Coûts

    83 520 €

    Gains

    Production

    152 642 €

    Total Gains

    152 642 €

    Coût

    Achats

    180 €

    Mise en place de carnets de préparation de commandes

    180 €

    Formation

    850 €

    Formation CACES Grue mobile

    850 €

    Installation

    40 000 €

    Mise en place de racks de stockage dans le dépôt par prestataire extérieure

    40 000 €

    Production

    42 490 €

    Surcoût de la consommation d'électricité dû aux horaires décalés

    488 €

    Poste de magasinier

    42 002 €

    Total Coûts

    83 520 €

    Gains

    Production

    152 642 €

    Temps de chargement/déchargement des véhicules d'entreprise

    143 948 €

    Réception des fournisseurs par l'encadrement

    3 864 €

    Réalisation des commandes par l'encadrement

    4 830 €

    Total Gains

    152 642 €

    Période envisagée : 1 an

    Effectif concerné : 27 personnes

    L'analyse de l'action s'est faite pendant la période d'observation que le futur acquéreur s'est accordée.

    Une fois la décision prise, il a fallu commander des carnets de préparation de commandes, à savoir 20 carnets pour 180 euros.

    Le magasinier a dû suivre une formation CACES® grue mobile pour un coût de 850 euros.

    Les installations du dépôt ont dû être améliorées, ce qui a entraîné un investissement total fournitures et pose de l'ordre de 40 000 euros dont 20 000 euros subventionnés par la Carsat.

    Le magasinier embauchant à 5 heures du matin, cela a augmenté la consommation d'électricité de 488 euros. Néanmoins, celui-ci recevant les fournisseurs en moyenne 2 heures/semaine à la place de l'encadrement, cela fait réaliser une économie de 1 731 euros à l'entreprise.

    Le reste de son temps, soit 570 heures, le magasinier gère le stock et les déchets, range le magasin et le dépôt, réalise des petits travaux de maintenance et passe ses commandes, ce qui représente un montant annuel de 8 382 euros.

    Enfin, le magasinier étant désormais la seule personne responsable des chargements/déchargements, cela a permis de gagner 6 000 heures de productivité annuelle, soit un gain de plus de 117 000 euros sur ce poste, tout en rendant les équipes opérationnelles dès l'embauche.

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque d'écrasement ?

    Consulter la page risque

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus