Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Identifier le type de risque du gaz par la couleur de l’ogive

    Vous pouvez identifier le type de risque ou les risques associés au contenu de la bouteille de gaz grâce à la couleur de l’ogive, qui caractérise le risque principal du type de gaz concerné en référence à la norme NF EN 1089-3.

    Règle générale pour les gaz industriels :

    • jaune : toxique ou Corrosif
    • rouge : inflammable
    • bleu clair : oxydant
    • vert : inerte

    Certains gaz sont des cas particuliers et sont alors identifiés par une couleur qui leur est propre :

    • marron pour l’acétylène,
    • blanc pour l’oxygène,
    • vert foncé pour l’argon,
    • gris pour le dioxyde de carbone (CO2).

    Deux exceptions : le butane et le propane, dont les bonbonnes sont peintes entièrement et dont la couleur diffère selon la société distributrice.

    Identifier et s’informer sur les risques grâce à l’étiquette sur l’ogive de la bouteille

    L’étiquette reste néanmoins la principale source d’information.

    Collée sur l’ogive des bouteilles, elle vous permet aussi d’identifier le gaz ou le mélange de gaz. Elle fournit des informations sur les dangers physiques, pour la santé et pour l'environnement. On y trouve les symboles de danger, les phrases de risques ainsi que les précautions à prendre pour le stockage et l'utilisation.

    Les inscriptions gravées dans le métal de l’ogive vous renseignent sur la pression du gaz dans la bouteille.

    Manutentionner les bonbonnes en sécurité

    Avant toute manipulation, il est indispensable de bien lire l'étiquette ainsi que la fiche de données de sécurité de la bouteille pour prendre les précautions nécessaires. Une inspection visuelle permettant de s'assurer de l'absence d'anomalie avant toute manipulation est indispensable.

    Compte tenu de la pression à l’intérieur des bouteilles et des dangers propres à chacun des gaz, manipuler des bouteilles de gaz en toute sécurité c’est avant tout éviter les chocs. Ceux-ci peuvent en effet entraîner la rupture d’un robinet, avec des risques de projection de ce dernier, de décharge brutale de gaz, de projection de la bouteille, d’inflammation du gaz ou d’explosion. En outre, la sous-oxygénation du local peut entraîner l’asphyxie et la suroxygénation des risques d’incendie.

    Les bonnes pratiques à observer :

    • veiller à la bonne mise en place du chapeau de protection des bouteilles ;
    • décharger les bouteilles en les recevant sur un épais tapis amortissant la chute ;
    • utiliser des engins de manutention appropriés de type chariot porte-bouteilles avec dispositif d’attache ;
    • ne pas faire rouler les bouteilles ;
    • ceinturer plusieurs bouteilles ensemble afin d’éviter qu’elles ne tombent ;
    • ne pas utiliser la fenêtre du chapeau de protection pour engager un crochet ou tout système d’accrochage destiné à la manutention.

    Respecter les conditions de stockage du gaz adéquates

    Dès lors que des gaz combustibles sont stockés dans vos usines, ateliers et chantiers, la réglementation relative aux Installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE) s’applique en fonction de la quantité de gaz stocké. Pour exemple, un stockage entre 250 kg et 1 tonne d’acétylène relève de la rubrique ICPE 4719 et doit respecter les prescriptions imposées par un arrêté du 10 mars 1997.

    Les points de vigilance concernent notamment l’emplacement du stockage, la conception des locaux et la signalisation, les conditions d’éclairage, les modalités de rangement des bouteilles selon le type de gaz qu’elles contiennent, et les conditions à proscrire absolument pour le stockage de bouteilles de gaz même vides.

    Pour toute information complémentaire sur les bouteilles de gaz, consultez également les solutions pour les installer et les utiliser en toute sécurité.

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque d'éclatement ?

    Consultez la page risque

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus