Impact en prévention

    La mise en place des garde-corps, par le lot serrurerie, dès lors que les balcons préfabriqués du chantier sont réalisés, réduit les risques de chutes de hauteur et améliore les conditions de travail liées à la pose de ces équipements.

    Risque principal

    Chute de hauteur

    Risque fortement diminué

    Pose sécurisée des garde-corps définitifs

    En amont d’un chantier de construction, l’entreprise CHA Constructions s'est rapprochée de la maîtrise d’œuvre et du serrurier afin d'envisager, d’un commun accord, la mise en place, depuis le sol, des garde-corps définitifs sur les balcons préfabriqués. Les balcons ainsi équipés des garde-corps sont levés et posés au moyen de la grue. L'ensemble est ensuite claveté avec les planchers. Quelques éléments de garde-corps restent à poser ultérieurement.

    Cette initiative a amélioré les conditions de travail des salariés par la pose des garde-corps définitifs effectuée au sol. De plus, elle :

    • réduit les risques liés à la pose des garde-corps de façon traditionnelle et permet de s’affranchir du recours aux systèmes antichute ;
    • favorise la pose des éléments préfabriqués en présence des protections définitives ;
    • réduit la coactivité sur la mise en place et l'entretien des garde-corps provisoires ;
    • supprime les interfaces délicats entre la dépose des garde-corps provisoires et la mise en place des garde-corps définitifs.

    Garde-corps définitifs posés sur les balcons préfabriqués Garde-corps définitifs posés sur les balcons préfabriqués.

    Les points de vigilance de cette solution

    Cette initiative impose de :

    • définir le mode opératoire en amont, dès la phase conception du chantier, avec les acteurs concernés (MOA, MOE, CSPS, lot serrurerie) ;
    • mettre en place une protection des garde-corps (film plastique suffisamment épais ou papier bulles) pour les conserver en bon état jusqu’à la livraison de l’ouvrage et éviter d’éventuels dommages causés par les différents corps d’état du second-œuvre intervenant à proximité.

    Témoignage

    Nous n'avons plus la gestion du maintien et de l'entretien des garde-corps. C'est beaucoup plus simple de faire cette tâche à partir du sol, plutôt que d'approvisionner les garde-corps définitifs aux étages en présence des garde-corps provisoires. Il faut malgré tout rester vigilant sur l'isolation thermique extérieure, qui nous oblige à laisser un jour trop important en rive des balcons. À noter que cette solution ne fonctionne qu'avec des garde-corps rigides en acier ou galvanisé.

    Damien Gosnier, Directeur travaux, Entreprise CHA Constructions

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque de chute de hauteur ?

    Consultez la page risque

    Retrouvez nos formations travaux en hauteur

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus