Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Installation provisoire de chantier

    L’installation électrique provisoire de chantier doit permettre à l’ensemble des corps d’état de travailler. Il est important de la dimensionner pour assurer l’éclairage artificiel des circulations, des dégagements et de prévoir un nombre suffisant de coffrets de prises de courant répartis sur le chantier.

    Suivant le phasage des chantiers, il peut être nécessaire de dissocier les installations intérieures et extérieures afin de faciliter l’évolution de l’installation en fonction des besoins (matériels lourds, engins…). Cette dissociation devient obligatoire lorsqu’il existe plusieurs comptages distincts.

    Alimentation de chantier

    Généralement, la distribution des installations électriques de chantier est réalisée suivant le régime de neutre TT. La protection des personnes est assurée par la mise en œuvre de dispositif différentiel résiduel haute sensibilité 30mA et l’interconnexion de l’ensemble des masses métalliques au conducteur principal de terre.

    Les installations électriques de chantier doivent respecter les règles d’installation de la NF C 15-100.

    Le choix du type de prises de courant des coffrets doit être identique pour l’ensemble du chantier. Cette information doit être communiquée à toutes les entreprises dès le démarrage du chantier.

    Installations d’éclairage de chantier

    L’installation d’éclairage intérieur doit être électriquement séparée des autres circuits d’utilisation (prises de courant). L’éclairement minimal est de 40 lux mesuré au sol des zones de circulation intérieure.

    L’installation d’éclairage provisoire est alimentée soit en très basse tension de sécurité (TBTS) limité à 25 volts, soit en basse tension (BT), protégée par un ou plusieurs dispositifs différentiels à haute sensibilité.

    L’installation définitive d’éclairage du bâtiment en construction peut être utilisée si elle répond aux conditions précédentes et si ses circuits sont uniquement affectés à cet éclairage.

    Il est recommandé de mettre en place un éclairage de sécurité dans les zones obscures (centre des bâtiments) ou encombrées pour la sécurité des travailleurs.

    Délai d’exécution, maintenance et vérification

    L’installation provisoire de chantier doit être installée et maintenue en bon état par l’entreprise qui l’a mise en œuvre. Les travaux d’extension de l’installation, de modification ou de dépannage sont réalisés par des électriciens habilités.

    L’installation électrique provisoire est soumises aux vérifications réglementaires avant la mise en service, puis périodiquement.

    Réglementation sur l’installation électrique provisoire intérieure des chantiers de bâtiment

    Code du travail

    Autres documents à consulter

    • NF P03-001

    Cahier des clauses administratives générales applicables aux travaux de bâtiment faisant l’objet de marchés privés

    • Norme française NF C15-100

    Installations électriques de basse tension

    • Norme NF EN 60598-2-8

    Conception des baladeuses

    • Norme NF X35-103

    Principe d’ergonomie visuelle applicable à l’éclairage des lieux de travail

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Mettez en place des actions de prévention sur vos chantiers

    Voir vos situations de travail

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus