Impact en prévention

    L'installation de ce matériel a amélioré l'accès aux lieux des travaux et l'évacuation des matériaux démolis : réduction des manutentions manuelles, chutes de hauteur et chutes d'objets. Idem pour la livraison des matériels neufs en phase de reconstruction. Les salariés bénéficient de meilleures conditions de travail.

    L’ascenseur, meilleure solution pour un chantier en site contraint


    Le premier besoin de l’entreprise a été d’assurer un accès pratique aux étages et de faciliter l’approvisionnement et l’évacuation des matériaux démolis en limitant les manutentions manuelles. L’ascenseur s’est imposé comme la solution la plus pratique pour cette rénovation menée dans un immeuble occupé, d’autant plus que l’espace mis à disposition par le maître d’ouvrage était insuffisant. Cela a également permis de limiter les nuisances (bruit, poussières) pour les occupants comme pour les compagnons, notamment au moment de la dépose des plaques de plâtre, qui n’ont plus besoin d’être démolies avant d’être mises en benne : les compagnons ont pu les descendre par l’ascenseur.

    Avant

    Entre l’escalier intérieur et un élévateur, pas d’alternative satisfaisante

    L’utilisation d’un escalier intérieur était impossible car elle condamnait une partie des bureaux, restés en exploitation. Le recours à un élévateur à moteur thermique n’était pas satisfaisant car il présentait plus de risques de nuisances (émission de gaz, bruits, heurts) et moins de confort pour les tâches logistiques (évacuation des déchets, approvisionnement).

    Après

    L’ascenseur apporte un confort de travail aux ouvriers

    L’utilisation de l’ascenseur limite les nuisances à l’intérieur du bâtiment (sauf à l’étage en cours de rénovation), permettant la poursuite de l’exploitation. Les ouvriers ont moins de manutentions à faire puisque seules les grandes plaques de placo sont manutentionnées. Ils peuvent évacuer par l’ascenseur la majeure partie des déchets : la démolition génère moins de bruit et de poussières. Les salariés approvisionnent plus facilement le chantier en matériels neufs et en toute sécurité.

    Lors de la phase de reconstruction, l’ascenseur a également facilité la livraison des matériels neufs. Ces derniers sont acheminés en toute sécurité, directement au bon étage, et les salariés ont moins de manutentions à effectuer.

    <i>Avec l’ascenseur, tout le monde y gagne. Les ouvriers ont moins de manutentions à effectuer avec, à la clé, moins de bruit et de poussières. Et les occupants de cet immeuble de bureaux peuvent travailler plus sereinement.</i> Avec l’ascenseur, tout le monde y gagne. Les ouvriers ont moins de manutentions à effectuer avec, à la clé, moins de bruit et de poussières. Et les occupants de cet immeuble de bureaux peuvent travailler plus sereinement.

    Impact sur les risques

    Impact qualité et RSE

    Développement durable

    L'absence d'un engin de manutention à moteur thermique (type élévateur) réduit sensiblement l'émission de gaz nocifs dans l'atmosphère.

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 2,03 euros de gains.

    Retour sur investissement

    L’investissement est remboursé en quinze mois environ.

    Bilan par salarié/an

    L’économie par salarié est de 1 466 euros chaque année.

    Économie réalisée

    L’économie globale réalisée est de 43 978 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    Période envisagée : 3 ans

    Effectif concerné : 10 personnes

    L’acquisition de l’ascenseur génère un réel investissement, mais qu’il faut relativiser au regard des dépenses qu’auraient entraînées la location d’une grue télescopique et la mise à disposition d’un grutier. En outre, l’investissement a pu être partagé avec les autres entreprises travaillant sur le chantier. Une autre solution d’économie consiste à revendre l’ascenseur, ce qu’a choisi l’entreprise au terme des trois ans de chantier.

    Les gains de production concernent surtout le lot de démolition du placo : l’ascenseur permet de descendre des déchets de grande taille, ce qui évite de détruire les plaques pour les passer par la goulotte d’évacuation.

    Coût

    Achats

    36 000 €

    Installation

    2 300 €

    Entretien

    4 261 €

    Total Coûts

    42 561 €

    Gains

    Achats

    6 000 €

    Production

    64 134 €

    Entretien

    2 639 €

    Contrats / ventes

    13 766 €

    Total Gains

    86 539 €

    Coût

    Achats

    36 000 €

    Achat de l'ascenseur

    36 000 €

    Installation

    2 300 €

    Démontage de l'ascenseur

    2 300 €

    Entretien

    4 261 €

    Vérifications périodiques à la charge de l'entreprise

    1 482 €

    Estimation pannes diverses imputées à l'entreprise

    2 779 €

    Total Coûts

    42 561 €

    Gains

    Achats

    6 000 €

    Revente de l'ascenseur en fin de chantier

    6 000 €

    Production

    64 134 €

    Location grue télescopique

    13 200 €

    Location grue téléscopique

    13 200 €

    Mise à disposition grutier

    25 350 €

    Démolition du placo

    11 218 €

    Temps de montée et de descente des salariés de l'entreprise

    1 167 €

    Entretien

    2 639 €

    Vérifications périodiques imputées au CP

    918 €

    Estimation pannes diverses imputées au CP

    1 721 €

    Contrats / ventes

    13 766 €

    Participation des CES à la location de l'ascenseur

    13 766 €

    Total Gains

    86 539 €

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque de chute de hauteur ?

    Consultez la page risque

    Retrouvez nos formations travaux en hauteur

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus