Impact en prévention

    L'implication de tous les échelons de l'entreprise autour de la démarche Mase a permis la mise en place d'actions efficaces pour améliorer les conditions de travail des compagnons. Organisation des chantiers, choix des matériels, formation des salariés : la prévention est au cœur de chaque décision de l'entreprise.

    À titre d'exemple, une analyse poussée sur le travail en hauteur a conduit à limiter les interventions sur échelles et escabeaux, et à engager des investissements sur des outils (PIRL) adaptés. Idem avec l'achat de dérouleuses légères et de sertisseuses sur accus, qui a réduit les risques liés aux TMS.

    Une nouvelle organisation sur le suivi du matériel a permis d'assurer la mise à disposition de matériels en bon état. En lien avec ses salariés, l'entreprise a aussi mis en place des formations pour harmoniser les pratiques sur l'ensemble des risques identifiés au sein de l'entreprise.

    Un outil pour construire une culture de la prévention avec ses salariés

    Soucieuse d'améliorer la sécurité sur ses chantiers, une entreprise de travaux électriques décide de s'engager dans la certification Mase (Manuel d'amélioration de la sécurité des entreprises). Il s'agit d'une démarche volontaire, basée sur un principe : s'appuyer sur les retours des équipes de chantier pour mettre en place une démarche systématique de prévention.

    L'approche Mase change la façon d'aborder la sécurité sur les chantiers. Les causeries et les visites sont réalisées par l'encadrement. Les remontées du terrain concernant les situations dangereuses sont organisées et traitées. Les accidents et presqu'accidents sont tous analysés. L'évaluation des risques et le plan d'action sont en adéquation avec la réalité du terrain. Les investissements en matériel sont plus adaptés aux besoins des équipes en termes de sécurité et de confort. Idem pour l'aménagement des camions et le choix des formations prévention et sécurité.

    Au final, la démarche Mase a permis d'intégrer la prévention à tous les niveaux, avec une amélioration continue des pratiques. Elle a aussi renforcé l'image de marque de l'entreprise auprès de ses clients, en lui donnant un rôle moteur dans l'organisation de ses chantiers, y compris vis-à-vis des autres intervenants. Les salariés se sentent mieux dans l'entreprise : l’absentéisme a été divisé par deux en 7 ans (6 jours/salarié en 2017, pour une moyenne régionale de 13,4 jours/salarié).

    L'entreprise constate aussi des gains économiques. Le choix de matériels adaptés aux besoins des compagnons, comme les plates-formes individuelles légères (PIRL) et les sertisseuses électriques, permet des gains de temps importants au bénéfice de la productivité des chantiers. La démarche Mase comprend aussi un volet environnemental, qui se traduit par une baisse des consommations d'eau, d'électricité et de carburant.

    Avant

    Une approche réglementaire de la sécurité

    L'entreprise était porteuse de la certification UIC pour deux salariés, mais sans que l'ensemble des équipes ne se sente impliqué dans cette démarche. Son approche de la prévention était basée sur une culture réglementaire, sans objectif d'amélioration des pratiques.

    Après

    Des équipes engagées pour la sécurité des chantiers

    L'engagement du chef d'entreprise a progressivement permis d'atteindre l'adhésion de l'ensemble des salariés au système de management porté par la démarche Mase. Les remontées du terrain (visites de chantier, situations dangereuses) sont prises en compte pour l'évaluation des risques et les plans d'action des chantiers. L'organisation du travail et les nouveaux matériels sont définis en fonction des besoins identifiés par cette approche globale de la prévention.

    S913_Démarche_Mase_Sertisseuse Les salariés contribuent au choix des matériels les plus adaptés à leur sécurité, comme cette sertisseuse.

    S913_Démarche-Mase_PIR La démarche Mase contribue au choix des nouveaux matériels, comme ces PIRL.

    Impact sur les risques

    Impact qualité et RSE

    Qualité
    L'aménagement des véhicules a été pensé en fonction des besoins des compagnons : il y a moins de casse de matériels.
    Développement durable
    La démarche a inclus des actions sur le respect de l'environnement comme la réduction de la consommation de carburant, d'eau et de ramettes de papier.
    Développement personnel
    Le dialogue social s'est amélioré par l'organisation de l'expression et des remontées de terrain.

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 1,54 euros de gains.

    Retour sur investissement

    Un peu plus d'un an est nécessaire pour que l’investissement soit amorti.

    Bilan par salarié/an

    Le gain par salarié s’élève à 663 euros par an.

    Économie réalisée

    L’économie globale est de 106 118 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    • Durée envisagée : 10 ans
    • Effectif concerné : 16 personnes

    L'engagement dans la certification Mase est très bénéfique pour l'entreprise du point de vue économique. À court terme, la démarche mobilise des moyens financiers : nouveaux matériels, réunions des équipes, formations… Mais le retour sur investissement est au rendez-vous.

    • L'achat de matériels plus performants (PIRL, dérouleuses et sertisseuses électriques) génère d'importants gains de productivité.
    • La meilleure organisation des chantiers et l'aménagement des véhicules réduisent les temps d'installation et de repli des matériels.
    • Le volet environnemental de la démarche aboutit aussi à une baisse sensible des factures d'eau, d'électricité et de papier.

    Coût

    Conception

    3 033 €

    Achats

    6 512 €

    Formation

    119 592 €

    Installation

    313 €

    Production

    56 243 €

    Entretien

    7 500 €

    Développement durable

    4 368 €

    Total Coûts

    197 559 €

    Gains

    Achats

    9 000 €

    Production

    182 681 €

    Entretien

    8 449 €

    Qualité

    67 500 €

    Développement durable

    33 047 €

    Contrats / ventes

    3 000 €

    Total Gains

    303 677 €

    Coût

    Conception

    3 033 €

    Création d'un livret d'accueil SSE (santé, sécurité, environnement).

    225 €

    Coût du livret accueil SSE (dotation annuelle).

    2 000 €

    Transport des 2 PIRL pour essai sur les chantiers pilotes.

    38 €

    Mise à jour annuelle du livret d'accueil SSE.

    270 €

    Coût du livret d'accueil SSE.

    500 €

    Achats

    6 512 €

    Achat EPI.

    212 €

    Achat des dérouleuses portatives.

    2 700 €

    Achat de sertisseuses électriques.

    3 600 €

    Formation

    119 592 €

    Participations des salariés aux réunions d'information Mase.

    30 000 €

    Audit d'engagement initial dans la démarche Mase.

    1 500 €

    Participation de l'encadrement aux réunions d'information Mase.

    6 560 €

    Participation de la salariée administrative.

    1 080 €

    Participation du chef d'agence aux réunions d'information Mase.

    2 600 €

    Formation d'accueil.

    1 350 €

    Coût du temps de présence à la formation accueil.

    2 450 €

    Coût du temps de présence formation PPSPS.

    2 296 €

    Formation PPSPS.

    1 220 €

    Coût en temps des causeries sécurité sur chantier.

    30 000 €

    Causeries animées par encadrement.

    4 920 €

    Accueil des nouveaux salariés.

    6 000 €

    Temps animateur QSE.

    7 200 €

    Temps stagiaires.

    9 936 €

    Évaluation du personnel avant embauche.

    1 680 €

    Temps tutorat.

    10 800 €

    Installation

    313 €

    Essai des PIRL.

    313 €

    Production

    56 243 €

    Suivi et animation du système Mase par l'animateur.

    36 563 €

    Visites d'audit des chantiers par les chargés d'affaires.

    19 680 €

    Entretien

    7 500 €

    Entretien des batteries des sertisseuses.

    3 000 €

    Audit de renouvellement de la certification Mase.

    4 500 €

    Développement durable

    4 368 €

    Achat d'un logiciel de suivi des véhicules.

    4 368 €

    Total Coûts

    197 559 €

    Gains

    Achats

    9 000 €

    Aménagement des camions.

    9 000 €

    Production

    182 681 €

    Gain de temps dans la préparation des chantiers.

    102 500 €

    Gain de temps pour le suivi du matériel.

    6 250 €

    Gain de temps dans la réception des matériels.

    20 000 €

    Gain de productivité avec les nouvelles PIRL.

    7 031 €

    Gain de temps dans l'installation et le repli des matériels avec les véhicules aménagés.

    13 750 €

    Gain de temps avec les dérouleuses électriques, pour 50 km par an.

    11 550 €

    Gain de temps lié à l'utilisation des sertisseuses électriques.

    21 600 €

    Entretien

    8 449 €

    Optimisation du coût des EPI.

    5 749 €

    Pose des équipements bois dans les véhicules.

    2 700 €

    Qualité

    67 500 €

    Optimisation du suivi et de l'entretien des matériels.

    67 500 €

    Développement durable

    33 047 €

    Baisse de consommations des véhicules de l'encadrement.

    3 190 €

    Baisse des consommations d'électricité dans les bureaux et l'entrepôt.

    23 220 €

    Baisse des consommations d'eau dans les bureaux et l'entrepôt.

    216 €

    Baisse des consommations de ramettes de papier.

    2 310 €

    Baisse des consommations des véhicules salariés.

    4 111 €

    Contrats / ventes

    3 000 €

    Chantier Mase en sous-traitance

    3 000 €

    Total Gains

    303 677 €

    Besoin d'aller plus loin
    Vous voulez en savoir plus sur les risques liés aux produits chimiques ?
    Consultez le zoom sur le risque
    Retrouvez notre catalogue de formation
    Accéder
    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus