Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Un fût, une coulisse et une broche

    Les étaiements assurent la stabilité et la solidité des ouvrages provisoires ainsi que la sécurité du personnel. Les étais tirant-poussant stabilisent et règlent les éléments préfabriqués verticaux (murs à coffrage intégré, panneaux de façade, poteaux, poutres-allèges, longrines, etc.).

    Constitués de deux tubes, d’un fût et d’une coulisse, les étais tirant-poussant supportent les efforts de traction et de compression suivant leur axe. Avant d’être bloqués avec une broche, ils se règlent à la cote. La broche qui traverse les deux tubes transmet les efforts de compression et de traction. Certains dispositifs sont filetés afin d’apporter le réglage précis de l’aplomb de la pièce à stabiliser. Les embases ou les sabots articulés permettent de fixer les étais aux éléments à stabiliser et supports de stabilisation.

    Mise en œuvre des étais tirant-poussant

    Respecter les notices et charge maximale d’utilisation des fabricants, ainsi que les plans d’étaiement. Vérifier que les manchons ou vérins sont correctement vissés sur les fûts. Pour serrer ou desserrer les manchons, tourner les poignées à la main ou avec un levier.

    Ne jamais recourir à un marteau pour bloquer ou débloquer.

    Lors du réglage d’un panneau préfabriqué, manœuvrer les étais en synchronisation.

    Résistance et utilisation des dispositifs de fixation

    Les dispositifs de fixation se vissent généralement dans le béton ou dans une cheville. Ils résistent aux efforts de cisaillement et de traction de l’élément à étayer. Ils sont dimensionnés pour un vent de 85 km/h. Pour d’autres valeurs, contacter le fabricant.

    Les douilles d’ancrage s’incorporent dans le béton frais des massifs de fondation ou des planchers béton ainsi que des bacs à lest lors de la réalisation des lests de stabilisation. Dans le cas d’une dalle coulée sur place, vérifier sa résistance.

    Le dispositif se place à une hauteur supérieure de 65 % de la hauteur de l’élément et il est conseillé d’incliner l’étai selon un angle de 45° à 60° par rapport à l’horizontale.

    Un entretien après chaque opération et chantier

    Vérifier le matériel après chaque opération et, de façon approfondie, avant chaque chantier.

    Contrôler le jeu des broches. Remplacer les broches défectueuses par des pièces identiques.

    Éliminer les éléments détériorés et les remplacer par des pièces neuves de mêmes caractéristiques. Ne jamais redresser les étais déformés.

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque d'effondrement de l'ouvrage ?

    Consultez la page risque

    Organisez vos travaux de déconstruction

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus