Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

La conception et l’utilisation des installations de levage doivent respecter les règles en vigueur

Treuils et poulies, potences orientables, grues de terrasse, de puisatier ou encore consoles avec monorail... Ces installations de levage de charges temporaires sont en général conçues et réalisées par les entreprises qui les utilisent. Pour éviter les risques mécaniques, électriques ou de non-respect des règles ergonomiques, le maître d’œuvre fournit la notice d’instruction. Celle-ci définit les règles et conditions d’utilisation à respecter.

Les règles à respecter

Trois règles doivent être respectées :

  • La stabilité : les installations doivent être conçues et construites pour que la stabilité soit assurée en service, hors service, y compris durant les phases de montage ou de démontage et lors des épreuves.
  • Les voies de roulement : les parties de l’installation se déplaçant sur une voie de roulement sont pourvues d’un système anti-déraillement. En cas de défaillance, des dispositions doivent être prises pour empêcher la chute d’équipements, de composants ou de la charge ainsi que le basculement de l’installation.
  • La résistance mécanique : les installations doivent résister aux contraintes auxquelles elles sont soumises en service et hors service, dans les conditions d’utilisation prévues et dans toutes les configurations de mauvais usage prévisible. Elles doivent supporter les épreuves sans défaillance.

Les risques à prendre en compte

Les trois principaux risques à prendre en considération sont les suivants :

  • Les risques mécaniques : ils sont liés à la présence de pièces en mouvement. Ce seront les risques d’écrasement, cisaillement, coupure, happement ou enroulement, etc. Pour éviter ces risques mécaniques, adoptez des dispositifs de protection et d’accessibilité, fournissez une notice d’utilisation ainsi que des instructions pour le montage et le démontage de l’installation.
  • Les risques de non-ergonomie : manque de visibilité ou de mauvaise posture au poste de conduite. Pour limiter ce risque, des dispositifs d’aides, de conduite à distance peuvent être associés.
  • Les risques liés aux perturbations de l’alimentation énergétique : elles induisent des mouvements de charge inattendus ou dangereux. Installez un système de fin de course extrême, ainsi qu’un arrêt automatique de la machine, avec retour en position neutre des commandes en cas du déclenchement d’un dispositif de sécurité.

Les points de vigilance à surveiller

Sept points de vigilance doivent particulièrement être surveillés :

  • Le diamètre des poulies, tambours, galets ou noix de chaînes doit être compatible avec la dimension des chaînes ou des câbles appropriés pour le levage.
  • Les organes de préhension : les crocs à bec comportent un dispositif qui empêche le décrochage accidentel de la charge.
  • Les dispositifs de contrôle des mouvements empêchent les charges de dériver dangereusement ou de tomber en chute libre en cas de défaillance partielle ou totale de l’énergie ou lorsque l’installation est à l’arrêt.
  • Le poste de conduite et son accès doivent limiter le risque de glissement ou basculement avec chute de personne. Sécurisez le poste de travail par une protection collective. Veillez à la qualité de l’éclairage (supérieur à 50 lux). Concernant les commandes de l’installation, elles doivent être fiables et disposer d’un arrêt automatique en cas de défaillance. Elles comportent un système de détection de surcharge pour pallier les erreurs de commande.
  • Les organes de service et de commande des mouvements reviennent en position neutre dès que cesse l’action de l’opérateur.
  • Le contrôle des sollicitations par des dispositifs de sécurité qui empêchent les mouvements dangereux de la charge en cas de surcharge des machines et avertissent le conducteur. Ils équipent les machines d’une charge maximale au moins égale à 1 000 kg ou dont le moment de renversement est au moins égal à 40 000 Nm.
  • Le verrouillage des commandes assure l’interruption de l’alimentation en énergie dès que le conducteur quitte son poste, pour ne pas permettre un redémarrage par un personnel non autorisé.

Pour en savoir plus, téléchargez la fiche prévention Installations de levage des charges temporaires sur chantier.

Réglementation relative aux équipements de travail servant au levage de charges

Les équipements de travail démontables ou mobiles servant au levage de charges sont utilisés de manière à garantir la stabilité de l'équipement de travail durant son emploi dans toutes les conditions prévisibles, compte tenu de la nature des appuis (article R4323-29 du Code du travail).

A noter, il est interdit de soulever, hors essais ou épreuves, une charge supérieure à celle marquée sur l'appareil et, le cas échéant, sur la plaque de charge (article R4323-33). Il est également interdit de transporter des charges au-dessus des personnes, sauf si cela est requis pour le bon déroulement des travaux (article R4323-36).

En outre, il est interdit de balancer les charges pour les déposer en un point qui ne peut être atteint normalement par l'appareil de levage, tout comme soulever ou tirer les charges en oblique, sauf à l'aide d'appareils conçus à cette fin (article R4323-45).

Les solutions en relation

Besoin d'aller plus loin

Mettez en place des actions de prévention sur vos chantiers

Voir vos situations de travail

Retrouvez notre catalogue de formation

Accéder

Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus