Impact en prévention

    L'utilisation de la table basculante rotative améliore immédiatement les conditions de travail de l'opérateur. Le risque d'atteinte musculaire et articulaire est supprimé car l'opérateur ne soulève plus de charges et travaille dans des positions plus confortables, toujours à hauteur d'homme. Le risque de basculement ou de renversement des matériaux est lui aussi évité : les menuiseries sont soit sur la table basculante rotative, soit sur le chariot associé, le transfert entre les deux équipements se faisant facilement grâce à la présence des galets de roulement.

    Outre ces avantages en prévention on constate une progression de la qualité de production, l'amélioration de la manutention réduisant fortement les dégradations sur les menuiseries.

    Un poste de travail plus ergonomique

    Cette entreprise réalise en moyenne 150 menuiseries par an dans son atelier : son dirigeant a souhaité améliorer le poste de travail en phase finition pour ses salariés. Cette étape demande en effet de nombreuses manutentions pour installer la menuiserie sur le poste de travail puis pour la déplacer dans les positions souhaitées.

    Le choix de l'entreprise se porte sur une table basculante rotative et son chariot d'approvisionnement. La solution montre vite son efficacité en termes de prévention : le chariot permet d'amener facilement les menuiseries vers la tables, et la translation se fait sans effort grâce aux galets de roulement. L'opérateur peut ensuite commander la table pour changer le positionnement de la menuiserie et réaliser les opérations de finition, en étant assuré de travailler toujours à hauteur d'homme. A terme, la solution se révèle aussi rentable, grâce aux gains de productivité.

    S16195_Chariot_Appro Le chariot d'approvisionnement permet de déplacer sans effort les menuiseries dans l'atelier, pour les amener à la table basculante rotative.

    S16195_Table_Rotative Outre les avantages de la solution sur la manutention, l'opérateur est désormais assuré de pouvoir travailler à hauteur d'homme.

    Avant

    De nombreuses manutentions manuelles

    Jusque-là, l'opérateur approvisionnait son poste de travail à l'aide d'un chariot transportant les menuiseries à plat. A plusieurs reprises, il devait manutentionner manuellement sa menuiserie, soit pour la mettre à plat sur son établi, soit pour l'appuyer contre celui-ci. Pour ces phases de manutention, il devait faire appel à un collègue à plusieurs reprises. Le temps moyen cumulé pour cette phase de finition était de deux heure et trente minutes.

    Après

    Des manutentions mécaniques pour une meilleure exécution

    L'opérateur dispose d'une table basculante rotative, approvisionnée à l'aide d'un chariot transportant les menuiseries debout. La translation de la menuiserie du chariot à la table se fait à l'aide des galets de roulement. Une fois la menuiserie installée sur la table, l'opérateur dispose d'une commande pour mettre la menuiserie dans les différentes positions souhaitées pour la phase de finition. Le temps moyen d'exécution pour cette phase est désormais de 1h40.

    Impact sur les risques

    Impact qualité et RSE

    Qualité
    L'entreprise constate moins de dégradations sur les menuiseries grâce à l'amélioration des manutentions permises par la table basculante rotative et son chariot.

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 1,07 euro de gain.

    Retour sur investissement

    L’investissement est amorti en moins de 5 ans.

    Bilan par salarié/an

    Le gain par salarié s’élève à 111 euros par an.

    Économie réalisée

    L’économie globale est de 1 105 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    • Période envisagée : 5ans
    • Effectif concerné : 2personnes

    L'utilisation de la table basculante rotative et de son chariot de manutention se révèle, à terme, une opération rentable pour l'entreprise. L'investissement de départ (15 758 €) est progressivement compensé par des gains de productivité sur la finition. Sur 5 ans, l'entreprise générera au final 1 105 € de bénéfices en économisant 126 heures de production pénibles sur cette phase.

    Coût

    Achats

    15 748 €

    Formation

    68 €

    Installation

    27 €

    Production

    63 €

    Total Coûts

    15 905 €

    Gains

    Production

    17 010 €

    Total Gains

    17 010 €

    Coût

    Achats

    15 748 €

    Achat de la table basculante rotative + chariot

    15 748 €

    Formation

    68 €

    Prise en main de la nouvelle table

    68 €

    Installation

    27 €

    Réception, déballage et installation dans l'atelier

    27 €

    Production

    63 €

    Electricité

    63 €

    Total Coûts

    15 905 €

    Gains

    Production

    17 010 €

    Gains sur les temps de production en phase finition

    17 010 €

    Total Gains

    17 010 €

    Besoin d'aller plus loin
    Vous voulez en savoir plus sur les troubles musculosquelettiques ?
    Consultez le zoom sur le risque
    Retrouvez nos formations pour améliorer les conditions de travail
    Accéder
    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus