Le fonctionnement du gilet Kare

    Lorsqu’un opérateur, équipé par ce système, circule dans le rayon d'action d'un engin (défini et paramétré en amont), le conducteur est averti par une alarme sonore et visuelle dans sa cabine. Il garde la maîtrise intégrale de sa machine. Simultanément, l’opérateur est prévenu qu'il est dans une zone de danger par une alarme visuelle (11 LED) et sonore (Bip) ainsi que par une vibration de son gilet. Cette solution détecte uniquement les piétons ou les engins équipés d'un badge dans leur gilet ou leur machine. À noter que le dispositif peut être adapté sur un casque, un tee-shirt, etc.

    Gilet connecté KARE Gilet connecté KARE

    Les atouts du gilet connecté

    Même s’il ne faut pas se fier uniquement à ce dispositif et toujours veiller à la circulation de tiers ou de personnel non équipé, le gilet connecté KARE présente l’avantage de rassurer le chauffeur qui peut manœuvrer son engin de façon plus apaisée. Ce dispositif contribue également à modifier les comportements et à imposer de circuler au plus loin des engins. Toutefois, une période d’adaptation est nécessaire pour que le changement et la méthode soient assimilés.

    La mise en service du gilet demande du temps pour ne rien oublier et pour que cela fonctionne correctement. Il est idéal pour les chantiers fermés et avec un faible trafic au sol ainsi que pour les travaux de nuit. Pour les chantiers ouverts, il est nécessaire de rester vigilant.

    Besoin d'aller plus loin
    Vous voulez en savoir plus sur les risques d'accident sur la voie publique ?
    Consultez le zoom sur le risque
    Formez vos collaborateurs au risque routier
    Accéder
    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus