Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Le principe de fonctionnement des appareils

    Les appareils sont constitués d’une pompe actionnée par un moteur électrique, thermique ou à air comprimé. La peinture est envoyée sous pression au pistolet (pressions pouvant atteindre 25 MPa). Les plus fortes pressions sont rencontrées pour les modèles destinés à l’extrusion de produits épais tels que des mastics, par exemple à la sortie de la buse du pistolet. La peinture est pulvérisée sans apport d’air comprimé.

    Cette technique d’application présente des avantages tels que la rapidité, l’obtention d’un résultat uniforme et net, la possibilité de peindre une grande variété de supports (briques, plâtre, métaux, etc.), une quantité de produit utilisé moindre.

    L’utilisation de ce type de matériels présente néanmoins des risques (injection de peinture dans les tissus, intoxication, risque électrique, inflammation…), générés par l’appareil lui-même et par les peintures mises en œuvre. Seul le personnel formé doit utiliser ce type d’équipement.

    Les éléments constitutifs

    Le moteur

    Les appareils à moteur thermique dégagent des gaz d’échappement. N’envisagez leur utilisation que lorsqu’il est possible de les installer à l’extérieur du bâtiment où sont réalisés les travaux, ou si les travaux concernent des locaux vastes et largement ouverts sur l’extérieur. Afin d’éliminer l’électricité statique produite par la circulation de la peinture, les appareils à moteur thermique sont équipés d’une borne permettant de les relier par un conducteur à une prise de terre.

    Pour les appareils électriques, le circuit d’alimentation de l’appareil doit être protégé par un dispositif différentiel à haute sensibilité (≤ 30 mA).

    La pompe

    Compte-tenu des pressions fournies par la pompe, tous les appareils doivent être équipés d’un dispositif limitant la pression, adapté à la pression d’utilisation maximale (110 % de la pression d’utilisation maximale si elle dépasse 10 MPa ou à 120 % si elle est inférieure à 10 MPa) et d’un manomètre.

    Le tuyau souple sous haute pression

    Il doit résister à l’action chimique des composants des peintures et être adapté à la pression maximale engendrée par l’appareil, afin de limiter le risque d’éclatement. Il est recommandé que la pression qui provoque la destruction d’une partie quelconque du flexible complet (embouts et raccords compris) soit au moins égale à trois fois la pression maximale.

    Le pistolet

    Vérifiez la présence sur le pistolet d’un système de blocage de la détente (gâchette) et d’un protecteur de buse permettant d’éviter tout contact. Ces dispositifs limitent les risques de perforation de la peau par la peinture sous pression. Le pistolet doit par ailleurs être équipé de dispositifs facilitant le nettoyage de la buse par retournement de celle-ci sur 180° et son changement rapide sans avoir à démonter le protecteur.

    Pour finir, vérifiez que la pression d’utilisation de l’ensemble de ces dispositifs correspond bien à la pression d’utilisation du pistolet.

    Vérification

    Avant de mettre ou de remettre un appareil en service, sa vérification par une personne compétente est indispensable : présence de la notice d’instructions, bon fonctionnement, bon état (en particulier tuyaux souples), consignes d’entretien du constructeur respectées.

    Ces vérifications sont à réaliser chaque fois que cela est nécessaire et notamment après un arrêt prolongé de l’appareil et au moins tous les ans. Elles sont notées dans un carnet d’entretien. Elles portent notamment sur les dispositifs de sécurité (limiteurs de pression, manomètres…), la pompe, les tuyaux souples sous pression, le pistolet et les différents raccords.

    Consignes et modalités d’utilisation

    Avant chaque utilisation de l’appareil, vérifiez le carnet d’entretien. Avant de démonter la buse ou lors d’une interruption de travail de courte durée, verrouillez la détente du pistolet.

    Tenez-vous toujours à distance de l’orifice de la buse lorsque l’appareil est en fonctionnement ou que la détente n’est pas bloquée.

    Protégez les tuyaux de toute détérioration (aucun véhicule ne doit rouler dessus).

    Un entretien par des professionnels

    L’entretien doit être effectué par un personnel spécialisé selon les consignes du constructeur. Les pièces détachées utilisées pour réparer ou modifier l’appareil doivent être de même origine ou être fournies par le constructeur (y compris tuyaux souples). Celui-ci doit être consulté pour toute modification envisagée et il doit donner son accord.

    Pour en savoir plus

    Réglementation sur les travaux de peinture au pistolet

    Code du travail :

    - Maintien en état de conformité des équipements de travail :

    - Utilisation et maintenance des équipements de travail :

    - Utilisation des équipements de travail non soumis à des règles de conception lors de leur première mise sur le marché (dispositifs de protection, organe de service de mise en marche et d'arrêt, dispositif d'alerte et de signalisation, risque électrique et d'incendie...)

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Mettez en place des actions de prévention sur vos chantiers

    Voir vos situations de travail

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus