Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Caractéristiques des dispositif différentiels

    Les protections différentielles assurent la protection contre les contacts indirects sur défaut d’isolement, ils sont caractérisés par :

    • leur sensibilité, exprimée en milliampères (mA) ou en ampère (A). Il en existe deux catégories.
      - Les différentiels à haute sensibilité, 10 ou 30 mA.
      - Les différentiels à moyenne sensibilité 100, 300, 500 mA, 1 ou 3 A.
    • Leur temporisation, exprimée en milliseconde (ms) ou en seconde (s). Le temps de coupure maximum pour les circuits terminaux ne peut dépasser 200 ms en 230 volts alternatif.

    Les dispositifs de type « S » sont considérés comme sélectifs par rapport aux dispositifs à coupure instantanée.

    Particularité des dispositifs différentiels haute sensibilité

    Seuls les différentiels à haute sensibilité (valeur maximum 30 mA) assurent une protection complémentaire contre les contacts directs.

    Leur déclenchement doit intervenir le plus rapidement possible. Ces dispositifs sont donc toujours à déclenchement instantané, sans temporisation.

    Sélectivité différentielle totale

    Selon les normes d’installation électrique (NF C 15-100), la sélectivité totale entre deux dispositifs différentiels placés en série est uniquement obtenue si les deux conditions suivantes sont simultanément satisfaites.

    1. La sensibilité du dispositif différentiel placé en amont est au moins le triple de la sensibilité du différentiel placé en aval.
    2. Le retard intentionnel à l’ouverture (ou à la prise en compte du courant de défaut) du dispositif différentiel amont est supérieur au temps de fonctionnement total du dispositif différentiel placé en aval.

    Pour en savoir plus

    Téléchargez la fiche prévention Sélectivité des dispositifs de protection différentielle.

    Consultez sur le même thème : Les dispositifs différentiels résiduels

    Réglementation sur la sélectivité des dispositifs de protection différentielle

    Code du travail

    • Obligations de l'employeur pour l'utilisation des installations électriques des lieux de travail : articles R4226-1 à R4226-21 ;
    • Obligations des maîtres d'ouvrage entreprenant la construction ou l'aménagement de bâtiments destinés à recevoir des travailleurs en matière de conception et de réalisation des installations électriques : articles R4215-1 à R4215-17 ;
    • Opérations sur les installations électriques ou dans le voisinage : articles R4544-1 à R4544-11;
    • Risques électriques sur les chantiers de bâtiment et de génie civil : articles R4535-11 et R4535-12 ;

    Norme française obligatoire

    • NF C 15-100 : Union technique de l’électricité (UTE)

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Mettez en place des actions de prévention sur vos chantiers

    Voir vos situations de travail

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus