Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Impact en prévention

    Grâce au rail, les lests ne sont plus utilisés, ce qui supprime le risque de heurt, d’écrasement et de retombées de charge.

    La circulation des opérateurs est plus libre car l’espace est moins encombré.

    Des rails de stabilisation de banches

    Afin de sécuriser la réalisation des banches de grande hauteur (superposition de banches), l’entreprise utilise des rails de stabilisation. Le choix du modèle a été validé par des tests auprès du fabricant des vis et des banches. Ces rails mesurent cinq mètres et sont réutilisables. Les vis peuvent être réemployées une fois seulement. Les autres rails de stabilisation ont été revendus à un ferrailleur.

    Si l’entreprise n’avait pas adopté cette méthode, elle aurait dû utiliser 260 lests pour ce type de chantier. Elle aurait pu optimiser à environ 65 au vu de la configuration du site et du manque de zones de stockage.

    Un rail fixé sur la dalle béton permet d’accrocher des étais tirant-poussant.

    Un rail fixé sur la dalle béton permet d’accrocher des étais tirant-poussant.

    Avant

    Un équipement de lests en béton et d’étais tirant-poussant

    Les banches de grande hauteur étaient stabilisées avec un équipement composé de lests en béton et d’étais tirant-poussant.

    Après

    Les étais tirant-poussant sont accrochés sur un rail

    Dorénavant, l’entreprise utilise un rail fixé sur la dalle béton par des vis béton, sur lequel elle accroche les étais tirant-poussant.

    L’utilisation des rails a fait l’objet d’un quart d’heure sécurité auprès de tous les opérateurs chantier et formalisée dans un mode opératoire. Celui-ci recommande de fixer les pieds de béquilles des banches tous les cinq mètres et de mettre en place une vis tous les soixante centimètres.

    Prévention & performance

    Ces informations proviennent des études terrain « Prévention et Performance ».

    Impact sur les risques

    Impact qualité et RSE

    Développement personnel

    Les opérateurs ont été informés sur l’utilisation de la solution dans le cadre d’un quart d’heure sécurité.

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 2,09 euros de gains.

    Retour sur investissement

    L’investissement est amorti au bout de cinq mois.

    Bilan par salarié/an

    Le gain par salarié s’élève à 1658 euros par an.

    Économie réalisée

    L’économie globale est de 66 318 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    Coût

    Conception

    1 875 €

    Achats

    38 390 €

    Formation

    454 €

    Installation

    986 €

    Production

    19 350 €

    Total Coûts

    61 055 €

    Gains

    Production

    118 273 €

    Développement durable

    9 100 €

    Total Gains

    127 373 €

    Coût

    Conception

    1 875 €

    Etude solution rails de stabilisation

    1 875 €

    Achats

    38 390 €

    Achat des rails

    33 800 €

    Achat des vis béton

    4 590 €

    Formation

    454 €

    Animation 1/4 h sécurité

    34 €

    Participation des opérateurs au 1/4 h sécurité

    420 €

    Installation

    986 €

    Essais avec le fabricant des vis à béton

    169 €

    Validation des rails avec le fabricant des banches

    188 €

    Création mode opératoire pose du rail

    630 €

    Production

    19 350 €

    Pose, dépose des rails et vissage

    18 850 €

    Transport des rails

    500 €

    Total Coûts

    61 055 €

    Gains

    Production

    118 273 €

    Utilisation de la grue pour manutention des lests

    12 740 €

    Location des lests

    52 416 €

    Transport des lests

    21 840 €

    Opérateurs pour chargements et déchargements des lests

    1 747 €

    Grutier pour chargements et déchargements des lests

    832 €

    Utilisation de la grue pour chargements et déchargements des lests

    2 509 €

    Développement durable

    9 100 €

    Revente des rails

    9 100 €

    Total Gains

    127 373 €

    Période envisagée : 1 an

    Effectif concerné : 40 personnes

    L’entreprise réalise des économies au niveau de la charge de la grue (au niveau de la phase lests béton) ainsi que du transport, du chargement et du déchargement des lests. Elle gagne aussi lors de la revente des rails.

    À noter : La note de calcul a été réalisée et validée par le fabricant du rail.

    Particularités du mode de calcul
    La durée retenue pour l’analyse est d’un an, ce qui correspond à la durée de la phase gros œuvre.

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque de heurt ?

    Consulter la page risque

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus