Assurer la stabilisation des banches

    Assemblées face à face, les banches permettent de réaliser des murs porteurs ou voiles en béton (coffrage des voiles de refend, façades d'immeubles, etc.).

    Pris individuellement avant assemblage, ces éléments coffrants sont instables et offrent une forte prise au vent. Un choc provoqué par une charge suspendue ou une brise de 25 km/h suffisent à renverser une banche non stabilisée, à provoquer le glissement ou la chute de hauteur en rive de plancher (risque d’écrasement des travailleurs).

    Des mesures de prévention existent pour éviter le renversement.

    • Choisir les matériels de coffrage appropriés aux travaux à réaliser.
    • Utiliser les équipements conformément à la notice d’instructions du fabricant. Si l’usage sort de ce cadre, celui-ci réalise une étude de stabilité spécifique.
    • Établir un plan de rotation des coffrages lors de la préparation de chantier, intégrant toutes les phases d’utilisation en sécurité (montage, stockage, utilisation). La stabilisation adoptée à chaque phase est consignée dans le Plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS).
    • Consulter les prévisions météorologiques (abonnement) et s'équiper d'un anémomètre de grue pour mesurer la vitesse instantanée du vent.
    • Baliser les zones de stockage et faire évacuer les abords des coffrages stabilisés lorsque la vitesse du vent dépasse les hypothèses de calcul prises par le fabricant.
    • Former le personnel à l’utilisation des coffrages en sécurité.

    Critères réglementaires de stabilité des banches

    Une banche doit être conçue pour être stabilisée sous un vent allant jusqu’à 85 km/h en pointe. (norme NF P 93350 et recommandation R 399 de la CNAM). Évacuer le personnel du plancher avant que le vent n’atteigne cette vitesse.

    Pour des vitesses supérieures, installer des arrimages supplémentaires (parfois non prévus dans la notice). Demander au préalable ces dispositifs complémentaires aux fabricants.

    Les méthodes de stabilisation des banches

    La stabilité des banches concerne les panneaux standard, les équipements spécifiques tels que les sous-hausses et les trains de banches.

    Les dispositifs de stabilisation sont constitués soit d’un ancrage par étais rigides arrière, soit d'un couplage en face à face, soit les deux à la fois pour les hauteurs importantes.

    La hauteur de coffrage à partir de laquelle l’étai de stabilité́ doit être mis en place ainsi que la composition des trains de banches sont précisés dans la notice d’instructions du fabricant.

    La stabilisation par compas

    On peut utiliser un ou deux compas pour maintenir les banches face à face. Installés en haut des banches, ils servent généralement de point d'arrimage pour le levage.

    Lors du décoffrage, les compas écartent les deux panneaux (soit à l’aide d’un palonnier, soit grâce au compas à levage central qui fait alors office de palonnier écarteur).

    L'écartement peut atteindre, sur certains matériels, jusqu’à 1,40 mètre entre deux banches. Il facilite ainsi le nettoyage, le graissage et le ferraillage à l’aide d’un échafaudage.

    La notice d’instructions précise la hauteur de coffrage sans tenir compte du compas.

    Stabilisation de banches par compas. Stabilisation de banches par compas.

    Point d'attention : le compas alourdit l'ensemble, ce qui implique de renforcer les moyens de levage.

    L'ancrage par étais rigides arrière

    Les étais rigides arrière permettent d'ancrer les banches sur la construction, sur des plates-formes de travail en encorbellement ou sur des lests.

    Cette méthode s'applique lors du montage des banches stabilisées par compas, pour les voiles de grande hauteur, lorsque le ferraillage est important ou pour la stabilisation par ancrage sur des plates-formes de travail en encorbellement (ou consoles pignon) prévues à cet effet.

    La notice d'instructions précise le nombre d’étais par banche (au minimum deux étais pour une banche isolée) suivant les hauteurs et la composition des trains de banche à stabiliser.

    L'ancrage sur lest amovible

    L’ancrage des banches sur lest amovible est très courant sur les chantiers, notamment pour effectuer le montage des compas sur les banches. Dès lors que les compas ne sont pas appropriés à l’ouvrage à construire (voiles de grande hauteur nécessitant un échafaudage pour la préparation, ferraillage important, etc.), ce mode de stabilisation peut être utilisé tout au long du chantier.

    La notice du fabricant précise le poids et le nombre de lests et d’étais de stabilisation, ainsi que leur implantation en fonction de la hauteur des coffrages.

    Pour les grandes hauteurs, adjoindre un étai horizontal pour chaque étai incliné conformément à la notice du fabricant.

    L'ancrage sur plate-forme de travail en encorbellement

    Pour réaliser des voiles de façade ou de pignon, on place généralement la première banche côté extérieur sur la plate-forme de travail en encorbellement (PTE) (ou passerelle). La plupart des PTE sont équipées de crochets d’ancrage. Vérifier dans la notice du fabricant que la plate-forme est bien conçue pour reprendre les efforts de la banche.

    Selon la hauteur des coffrages, le fabricant précise les renforts à rajouter sur la PTE.

    Ancrage de banche sur plate-forme de travail en encorbellement. Ancrage de banche sur plate-forme de travail en encorbellement.

    L'ancrage sur la structure en construction

    Dans certains cas, l'ancrage sur la structure existante (plancher...) est appropriée. Cette méthode doit prendre en compte dès la conception les efforts et la résistance du béton au moment de l’ancrage.

    Il est possible d'investir dans une structure spécifique (zone de stockage, par exemple), ce qui évite la fabrication, le transport et la manutention des lests (coûteux et encombrants).

    Les banches autolestées

    Équipé de deux bras de manutention et d’un lest de stabilité, ce type de banche autostable est sécurisé et prêt à l’emploi.

    Leur principal avantage : plus de lests et d’étais à déplacer. Par contre, les moyens de levage doivent être renforcées par rapport à une grue classique.

    Pour en savoir plus

    Téléchargez la fiche prévention Stabilité des banches.

    Consultez sur le même thème : Connaître les précautions d’utilisation des banches du bâtiment sur le chantier.

    Besoin d'aller plus loin
    Vous voulez en savoir plus sur le risque d'effondrement du matériel ?
    Consultez le zoom sur le risque
    Retrouvez notre catalogue de formation
    Accéder
    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus