Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Impact en prévention

    • Le robot supprime les TMS, les opérateurs n’ayant plus à porter une débroussailleuse toute la journée.

    • Leur sécurité physique est, par ailleurs, fortement améliorée : ils sont moins sujets au risque de chutes de hauteur et de plain-pied, en particulier lors des interventions dans les talus à fortes pentes.

    • Le carénage du robot et la distance de sécurité avec l’opérateur entraînent également une réduction des risques liés aux projections.

    • Enfin, la télécommande permet à l‘opérateur de se tenir éloigné de l’appareil et donc d’être moins exposé au bruit, aux vibrations et au gaz d‘échappement.

    Optimiser les travaux de tonte grâce au robot télécommandé

    Le chef d’entreprise a fait l’acquisition d’un robot tondeur télécommandé afin d’améliorer à la fois les conditions de travail de ses salariés et sa productivité. Auparavant, quatre personnes étaient mobilisées pour une surface standard d’intervention. Aujourd‘hui, un salarié peut réaliser, seul, 11 000 m2 de tonte.

    <i>Le robot tondeur télécommandé se faufile partout : talus, pentes, accotements routiers, avec des angles de 55°.</i> Le robot tondeur télécommandé se faufile partout : talus, pentes, accotements routiers, avec des angles de 55°. ©OPPBTP

    Avant

    Utilisation d’une débroussailleuse sur les endroits peu accessibles

    Les salariés intervenaient avec une débroussailleuse portative sur des endroits difficiles d‘accès.

    Après

    Le robot tondeur permet d‘accéder à des angles de 55°

    L‘entreprise utilise dorénavant un robot tondeur radiocommandé pour les interventions sur les talus, dans les pentes, sur les accotements routiers qui peuvent aller jusqu’à des angles de 55°, ainsi que sur l’ensemble des surfaces de tonte standards.

    Sur les trois salariés pouvant utiliser ce robot, l‘un d‘entre eux le fait plus régulièrement.

    Prévention & performance

    Ces informations proviennent des études terrain « Prévention et Performance ».

    Impact sur les risques

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 0,80 euro de gains.

    Bilan par salarié/an

    Le coût par salarié s’élève à 423 euros chaque année.

    Économie réalisée

    Le coût global est de 8 454 euros (gains- coûts).

    Bilan économique

    Coût

    Décision

    770 €

    Achats

    32 370 €

    Formation

    100 €

    Entretien

    625 €

    Total Coûts

    42 580 €

    Gains

    Achats

    2 100 €

    Production

    29 777 €

    Entretien

    2 250 €

    Total Gains

    34 127 €

    Coût

    Décision

    770 €

    Coût correspondant au temps passé pour la recherche du robot par le chef d‘entreprise

    420 €

    Coût correspondant au temps passé par les salariés pour participer à la recherche du robot

    350 €

    Achats

    32 370 €

    Achat du robot

    32 020 €

    Assurance du robot

    350 €

    Formation

    100 €

    Formation pour la prise en mains du robot

    100 €

    Entretien

    625 €

    Entretien du robot

    500 €

    Affûtage de la lame du robot

    125 €

    Total Coûts

    42 580 €

    Gains

    Achats

    2 100 €

    Gain sur l‘achat des débroussailleuses

    2 100 €

    Production

    29 777 €

    Gain de la main-d‘œuvre pour les chantiers de tonte d‘accès difficile avec débroussailleuse

    29 169 €

    Gain sur la consommation de carburant par la débroussailleuse

    608 €

    Entretien

    2 250 €

    Entretien des débroussailleuses

    2 250 €

    Total Gains

    34 127 €

    Période envisagée : 5 ans

    Effectif concerné : 4 personnes

    • Les principaux gains économiques sont réalisés sur le temps passé pour les opérations de tonte ainsi que sur le nombre de salariés impliqués sur ce type d’intervention.

    • Le retour sur investissement de la prévention (RIP) est « négatif » à date, mais l’entreprise développe son carnet de commandes et par conséquent sa surface à tondre augmente.

    À noter : à partir d’environ 15 400 m2 de surface à tondre, le RIP du cas deviendra positif.

    • Le chef d’entreprise considère, par ailleurs, que l’organisation des chantiers est bien meilleure grâce au robot télécommandé, ce qui permet d’optimiser les temps de production.

    Particularités du mode de calcul :

    La durée analysée est de cinq ans, correspondant à la durée d‘amortissement du robot.

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le bruit ?

    Consulter la page risque

    Retrouvez nos formations pour améliorer les conditions de travail

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus