Assurer la sécurité des scaphandriers lors des interventions maritimes et fluviales

    Lors de travaux subaquatiques, les accidents entre les scaphandriers et les embarcations sont fréquents et à conséquences dramatiques. Bien que les signalements via drapeaux et bouées soient obligatoires et que les moteurs soient censés être coupés, rien ne protège physiquement le plongeur en cas de démarrage intempestif.

    Mis en place par percement, le protecteur d’hélice doit entourer celle-ci entièrement, comme une buse, afin de ne pas réduire les effets du système de propulsion du moteur : il est donc important de choisir une taille adaptée.

    Cet équipement est applicable à la majorité des embarcations, exceptés les voiliers.

    S2372 - Le protecteur d'hélice en place sur un moteur en action Le protecteur d'hélice en place sur un moteur en action. ©OPPBTP

    Témoignage

    Comme ce protecteur diminue le rendement du moteur, il est plutôt intéressant pour les embarcations propres aux travaux de plongée naviguant dans un périmètre restreint.

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur les risques ?

    Consultez toutes nos pages zoom sur le risque

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus