Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Impact en prévention

    Les murs d’eau renforcent la matérialisation physique des zones piétonnes, de circulation et de chantier. Les flux se retrouvent nettement mieux isolés, ce qui évite les croisements et donc diminue les risques de collisions et de heurts pour tout le monde, compagnons comme grand public.

    En utilisant cet équipement, vous permettez à vos salariés de travailler sereinement sans craindre le passage inopiné d’un automobiliste ou d‘un piéton.

    Mieux baliser la zone de chantier grâce à des murs d’eau


    Pour différencier la zone de travaux de la voie circulable dans un chantier en centre-ville, cette entreprise de travaux publics a substitué des séparateurs de type murs d’eau à des séparateurs K5C.

    Les travaux menés (remise à niveau de trottoirs, de parkings et de voirie en traversée de ville sous circulation alternée sur demi-voie) entraînaient de fortes contraintes de circulation et de stationnement ainsi que de voisinage, principalement dues aux commerces et aux livraisons.

    Les automobilistes ne voyaient pas assez bien les séparateurs K5C ou s’en affranchissaient, se garant notamment entre deux panneaux. Les compagnons perdaient du temps à remettre les séparateurs en place.

    Si le coût de location des murs d’eau est légèrement supérieur, le résultat est bien meilleur : les voitures ne peuvent physiquement plus les traverser, et les piétons sont naturellement invités à utiliser les accès spécifiques.

    Des séparateurs à lester pour des voies à grande circulation

    • L’utilisation des séparateurs vides et non lestés n’est possible que parce que le chantier est en zone urbaine dense, la circulation est alternée et se fait en demi-voie, les véhicules circulent à vitesse réduite et les séparateurs sont liaisonnés entre eux. Les séparateurs n’assurent ici qu’une fonction de séparation et de guidage des usagers et non de retenue des véhicules.
    • Sur voie à grande circulation, il est impératif de lester les plots pour éviter tout déplacement important de ceux-ci lors d’un choc ou sous l’effet du vent.

    Avant

    Des séparateurs K5C installés tous les 5 mètres peu efficaces…
    Pour matérialiser la zone de chantier et la voie circulable pour les véhicules, l’entreprise utilisait des séparateurs K5C sur plastoblocks placés tous les 5 mètres environ. Cette solution s’avérait peu efficace car il était facile de se garer entre deux panneaux, et les piétons n’avaient pas d’opposition physique continue lors de leur traversée de la voie.

    Après

    … remplacés par des séparateurs K16 de type A utilisés vides pour une meilleure adaptabilité
    L‘entreprise opte pour des séparateurs K16 de type A murs d’eau qu’elle utilise vides afin de garantir l‘adaptabilité de ces séparateurs face à des évènements quelconques. Ils sont placés sur toute la longueur de la zone des travaux. La séparation est claire pour les automobilistes et pour les piétons, et oblige chacun à respecter les itinéraires temporaires prévus.

    <i>Exemple d'utilisation des séparateurs K5C avant le changement d'outil. On distingue ici encore le peu d’efficacité de l'outil : faible séparation visuelle, possibilité de passer entre deux séparateurs.</i> Exemple d‘utilisation des séparateurs K5C avant le changement d‘outil. On distingue ici encore le peu d’efficacité de l‘outil : faible séparation visuelle, possibilité de passer entre deux séparateurs. ©OPPBTP

    <i>Exemple d'utilisation des séparateurs « murs d'eau » K16 de type A après le changement d'outil. Séparation claire des couloirs et obstacle physique continu pour les piétons.</i> Exemple d‘utilisation des séparateurs « murs d‘eau » K16 de type A après le changement d‘outil. Séparation claire des couloirs et obstacle physique continu pour les piétons. ©OPPBTP

    Prévention & performance

    Ces informations proviennent des études terrain « Prévention et Performance ».

    Impact sur les risques

    Impact qualité et RSE

    Qualité

    Le travail des collaborateurs s’effectue en sécurité et le travail gagne ainsi en qualité.

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 2,23 euros de gains.

    Retour sur investissement

    2 mois sont nécessaires pour que l’investissement soit amorti.

    Bilan par salarié/an

    Le gain par salarié s’élève à 947 euros par an.

    Économie réalisée

    L’économie globale réalisée est de 2 840 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    Coût

    Conception

    40 €

    Installation

    1 564 €

    Production

    75 €

    Entretien

    630 €

    Total Coûts

    2 309 €

    Gains

    Production

    4 333 €

    Qualité

    816 €

    Total Gains

    5 149 €

    Coût

    Conception

    40 €

    Analyse du changement de solution par un personnel études

    40 €

    Installation

    1 564 €

    Livraison par camion des K5C puis des séparateurs modulaires K16 de type A (a/r)

    340 €

    Mise en place sur chantier des éléments K5C puis des séparateurs modulaires K16 de type A

    1 224 €

    Production

    75 €

    Location des K5C pour six mois puis des séparateurs modulaires K16 de type A

    75 €

    Entretien

    630 €

    Coût de remplacement lorsqu‘un élément est endommagé

    630 €

    Total Coûts

    2 309 €

    Gains

    Production

    4 333 €

    Temps de manutention journalier pour les K5C puis pour les séparateurs modulaires K16 de type A

    3 084 €

    Gestion par un ouvrier de problèmes liés à la circulation lorsque la solution ne s‘avère pas efficace

    1 248 €

    Qualité

    816 €

    Reprise suite à malfaçon

    816 €

    Total Gains

    5 149 €

    Période envisagée : 0,50 an

    Effectif concerné : 3 personnes

    • Une fois en place, les murs d’eau n’ont plus besoin d’être déplacés. Les compagnons gagnent du temps. De la même manière, les flux extérieurs au chantier sont mieux contrôlés et nécessitent moins de temps et d’attention de la part des opérateurs.
    • Cependant, les séparateurs K16 de type A coûtent plus cher à la location mensuelle et nécessitent un temps plus important de manutention, étant plus grands, plus larges et plus lourds que les K5C.

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque de heurt ?

    Consulter la page risque

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus