Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    La grue de levage facilite les manutentions

    Pratiques, les grues de chargement montées à bord des camions facilitent les livraisons de charges lourdes sur chantier et rendent possibles le transfert et le déchargement au plus près des zones de reprise. Ces engins de levage, également appelés « grues hydrauliques auxiliaires », aident les conducteurs à charger et à décharger des matériaux et équipements sur le chantier de manière autonome, tout en disposant d’un grand rayon d’action. Une fois le transfert effectué, il suffit de replier la grue et de la repositionner sur le véhicule en mode transport, où elle occupe peu d’espace. Toutefois, chaque opération de levage motorisé réclame une certaine vigilance. En effet, l’usage de la grue est susceptible de provoquer des accidents corporels liés à la casse ou à l’effondrement du matériel ou encore au renversement de l’engin. D’où la nécessité de lire scrupuleusement et de respecter la notice d’utilisation du fabricant.

    Des vérins assurent la stabilité de la grue

    Rappelons que la grue de chargement est installée soit à l’avant soit à l’arrière de la benne ou du plateau. Elle est alimentée en énergie par un groupe hydraulique entraîné le plus souvent par le moteur du camion. Reliée au châssis du véhicule porteur, la base de la grue comporte des vérins stabilisateurs qui assurent la stabilité de l’ensemble. En outre, ces vérins limitent les effets de flexion et de torsion du châssis du camion. Quant à la base de la grue, elle est connectée au fût vertical que surmonte la flèche. Laquelle est composée de plusieurs éléments télescopiques et de vérins de relevage. Généralement, la flèche comporte à son extrémité un crochet articulé qui sert à porter des accessoires de levage ou des organes de préhension interchangeables (grappins, pinces, etc.).

    Les différents postes de commande

    Selon la taille des colis à lever, la place du poste de commande de la grue varie. Dans le cas où il s’agit de manutentionner des grumes, tubes, poteaux ou autres colis longs, le conducteur travaille en hauteur, assis sur un siège disposé à l’arrière du fût. Alors que pour lever des charges de faible encombrement, le conducteur est debout à côté de la base. Dans ce cas, il utilise un poste de conduite opposé à la position du crochet. Cette opération réclame d’autant plus de vigilance que la bonne visibilité sur la charge n’est pas toujours aisée. Enfin, sur les modèles récents, la commande de la grue s’opère au moyen d’une télécommande.

    Bien connaître son engin de levage

    Pour prévenir les risques d’accident, les règles de construction imposent de mettre en place des limiteurs et des indicateurs de charge, notamment pour les appareils marqués CE dont la capacité nominale de charge est supérieure à 1 000 kg ou dont le moment de renversement est supérieur à 40 000 mN. Le conducteur doit connaître les caractéristiques générales de sa grue de chargement. Celle-ci se caractérise par sa capacité de charge maximale (exprimée en tonnes) et par le « moment maximal » (exprimé en mètre x Kilonewton). Celui-ci permet de définir la charge maximale d’utilisation (CMU) qui varie selon la portée de la grue. Ces différentes caractéristiques sont indiquées directement sur la plaque de charge de la grue.

    Préparer sa mission en amont

    Avant de prendre la route, le conducteur s’assure que les charges transportées ne dépassent pas le PTRA (poids total roulant autorisé) du châssis porteur. De même, il prépare son itinéraire de déplacement, détermine les zones de stockage pour manœuvrer et stabiliser son véhicule, s’informe des charges à lever et des accessoires requis. Enfin, il veille aussi au bon état de la grue et du porteur.

    Cinq points à surveiller

    D’autres précautions sont aussi à prendre pour prévenir les risques d’accident. À cet égard, la base de données Épicéa (Étude de prévention par l’informatisation des comptes rendus d’enquêtes d’accident du travail) insiste sur cinq points à surveiller tout particulièrement. Il s’agit d’abord de connaître et respecter les distances de sécurité avec les lignes électriques et de veiller au bon état de conservation des accessoires de levage avant chaque utilisation. Sur le terrain, il est important de s’assurer que l’élingage est correctement effectué, de suivre la trajectoire de la charge et de s’assurer de l’absence de toute personne dans la zone d’évolution de la grue. Surveiller la position du fût et de la flèche évitera à l’opérateur de se faire heurter par la flèche ou de se retrouver coincé entre le fût et le porteur.

    Contrôle des connaissances

    Enfin, le conducteur doit disposer d’une autorisation de conduite délivrée par son employeur. Ce document tient compte de son certificat d’aptitude médicale et du certificat obtenu pour la conduite en sécurité de la grue. Le contrôle des connaissances et du savoir-faire porte sur des points techniques, pratiques et réglementaires.

    Réglementation relative aux équipements de travail servant au levage de charges

    Les équipements de travail démontables ou mobiles servant au levage de charges sont utilisés de manière à garantir la stabilité de l'équipement de travail durant son emploi dans toutes les conditions prévisibles, compte tenu de la nature des appuis (article R4323-29 du Code du travail).

    À noter, il est interdit de soulever, hors essais ou épreuves, une charge supérieure à celle marquée sur l'appareil et, le cas échéant, sur la plaque de charge (article R4323-33). Il est également interdit de transporter des charges au-dessus des personnes, sauf si cela est requis pour le bon déroulement des travaux (article R4323-36).

    En outre, il est interdit de balancer les charges pour les déposer en un point qui ne peut être atteint normalement par l'appareil de levage, tout comme soulever ou tirer les charges en oblique, sauf à l'aide d'appareils conçus à cette fin (article R4323-45).

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque d'effondrement du matériel ?

    Consulter toutes nos pages risque

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus