Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Impact en prévention

    Pour des surfaces supérieures à 160 m², on constate une réduction des risques de TMS.

    Optimiser le lissage des chapes ou des dalles avec une règle vibrante

    Auparavant les travaux de surfaçage étaient effectués à la règle manuelle mais la qualité de finition du support laissait à désirer. De plus, les salariés devaient tapoter le béton avec la règle, ce qui était contraignant. Pour ces raisons, le chef d'entreprise, soucieux du confort de travail de ses salariés et de la qualité du travail exécuté, a investi dans ce matériel à moteur électrique.

    La règle vibrante électrique permet de minimiser les efforts physiques et d’avoir une meilleure qualité de finition du support, notamment grâce à la diminution du bullage.

    Avant

    Une finition manuelle des travaux de surfaçage effectués à la règle

    L’opérateur utilisait une règle manuelle (fabricant Macc) de 2,50 m, inclinée, qu’il manipulait à hauteur d'homme. Le salarié tirait la règle et devait tapoter la surface tout en reculant, ce qui était physiquement contraignant.

    Après

    Une règle électrique d’une capacité de 7 000 vibrations/min qui apporte du confort de travail

    Les opérateurs utilisent une règle vibrante à moteur thermique de 2,50 m (capacité 7 000 vibrations/min) avec un profilé alu à rebord plié à 90°.

    Prévention & performance

    Ces informations proviennent des études terrain « Prévention et Performance ».

    Impact sur les risques

    Impact qualité et RSE

    Qualité

    Meilleure qualité de finition grâce à la mise à niveau du poste de travail et à la diminution du bullage lorsque le bruit émis par le vibrateur se stabilise.

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 1,90 euro de gain.

    Retour sur investissement

    L’investissement est amorti en deux ans et trois mois.

    Bilan par salarié/an

    Le gain par salarié s’élève à 184 euros par an.

    Économie réalisée

    L’économie globale est de 922 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    Coût

    Achats

    744 €

    Production

    277 €

    Total Coûts

    1 021 €

    Gains

    Production

    1 943 €

    Total Gains

    1 943 €

    Coût

    Achats

    744 €

    Coût de la règle vibrante thermique

    744 €

    Production

    277 €

    Consommation de carburant

    277 €

    Total Coûts

    1 021 €

    Gains

    Production

    1 943 €

    Utilisation de la règle vibrante sur chantier de 160m²

    1 943 €

    Total Gains

    1 943 €

    Période envisagée : 5 ans

    Effectif concerné : 1 personne

    L’acquisition de la règle vibrante réduit la durée de l’opération de surfaçage, ce qui contribue à une meilleure qualité de finition (de plus, on observe la diminution du bullage).

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur les troubles musculosquelettiques ?

    Consulter la page risque

    Retrouvez nos formations pour améliorer les conditions de travail

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus