• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
picto_tech

Champignons lignivores dont mérules

Questions/Réponses

Mise à jour le 27/02/2020

La question posée

Dans le cadre d’un chantier de réhabilitation dans lequel la présence de mérule est avérée, faut-il passer par une entreprise spécialisée ?

La première action à mener est de solliciter un diagnostiqueur afin de confirmer ou infirmer la présence de ces champignons/moisissures sur votre chantier, ainsi que de définir leur nature exacte et l’étendue de l’infestation. Il est en effet possible que les champignons aient fragilisé des structures porteuses et que des travaux complémentaires soient nécessaires à la suite du traitement.

Il n’existe pas d’obligation à faire appel à une entreprise certifiée pour le diagnostic et le traitement des zones infestées. Néanmoins, les entreprises certifiées pour le traitement des bois en œuvre contre les champignons lignivores dont la mérule (Qualibat 1532, CTB-A+) garantissent aux maîtres d’ouvrage une intervention alliant :

  • la qualité technique des travaux : du diagnostic avec identification des risques éventuels d’effondrement des structures bois, le cas échéant, au traitement des zones infestées ;
  • la protection des opérateurs vis-à-vis des risques éventuels d’effondrement des structures bois ;
  • la protection des opérateurs vis-à-vis des risques liés aux produits de traitement. En effet, ceux-ci sont considérés comme biocides et soumis à des exigences particulières.

Enfin, le choix d'une entreprise certifiée garantit au maître d'ouvrage le respect de la réglementation en vigueur concernant plus largement les règles d'emploi des produits dangereux (Cf. Certificat Biocide - lié à la manipulation et l'application de produits biocides).

Chargement en cours

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.