• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
picto_fiche

Pied écrasé : l'entreprise condamnée pour blessures involontaires

Jurisprudence

Mise à jour le 10/08/2017

​Un gardien faisant sa ronde dans des ateliers a le pied écrasé par un chariot automoteur de manutention et doit être amputé. La société qui l'emploie est condamnée pour blessures involontaire. Elle a omis de fournir des équipements de protection à la victime, notamment des chaussures de sécurité, et n'a pas mis en place des mesures d’organisation comme par exemple la pose d’un miroir aux endroits manquant de visibilité.

Lire le texte

Télécharger

Vous pouvez nous aider à mieux répondre à vos attentes, en répondant à ces quelques questions.



Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.