• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
picto_fiche

Possibilité de rupture conventionnelle en cas d’inaptitude

Jurisprudence

Mise à jour le 17/10/2019

En l'absence de fraude ou de vice de consentement, la Cour de cassation reconnait pour la première fois qu'une rupture conventionnelle individuelle peut être valablement signée entre un employeur et un salarié déclaré inapte.

QUE S'EST-IL PASSE ?

Une salariée déclarée inapte à la suite d'un accident du travail signe une rupture conventionnelle avec son employeur, rupture homologuée par l'Administration. Elle réclame par la suite l'annulation de cette rupture pour ne pas avoir pu bénéficier des garanties associées à l'inaptitude, notamment l'obligation de recherche de reclassement. La Cour d'appel rejette sa demande et la Cour de cassation confirme cette position. 

POURQUOI CETTE DECISION ?

Jusqu'à l'arrêt du 9 mai, en application des mesures d'ordre public sur l'inaptitude et le reclassement, ainsi qu'en vertu de la circulaire de la Direction générale du travail de 2018 sur la rupture conventionnelle, les juges considéraient qu'une rupture conventionnelle ne pouvait avoir pour objet de contourner des procédures et garanties légales, et donc d'exclure un régime protecteur. Les juges affirment aujourd'hui que dès lors que les règles protectrices de validation et d'homologation de la rupture conventionnelle sont respectées, l'ordre public l'est également.

COMMENTAIRE

La jurisprudence antérieure avait exclu les modes de recours amiable suite à une inaptitude, professionnelle ou non, du fait notamment d'absence de garantie sur la liberté du consentement du salarié. 

Le processus protecteur associé à la rupture conventionnelle, et notamment son homologation par l'Administration, apportent une assurance en la matière. Les juges ont ainsi pu considérer que sauf en cas de fraude ou de vice de consentement, une convention de rupture pouvait valablement être passée par un salarié déclaré inapte.

Lire le texte

Télécharger

Vous pouvez nous aider à mieux répondre à vos attentes, en répondant à ces quelques questions.



Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.