Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
    Guide de bonnes pratiques construction de maisons individuelles

    Les Constructeurs de maisons individuelles membres adhérents du Pôle Habitat FFB se sont alliés à la Fédération des SCOP BTP, la Cnam (Caisse nationale d’assurance maladie-Risques professionnels) et l’OPPBTP pour élaborer un guide de bonnes pratiques pour la construction de maisons individuelles.

    Ce guide a été conçu dans le cadre spécifique du maître d’ouvrage particulier qui construit pour son usage personnel en relation avec un constructeur de maisons individuelles. Il constitue une base commune de bonnes pratiques pour aider les constructeurs de maisons individuelles et leurs entreprises sous-traitantes à progresser en prévention tout en répondant à leurs obligations en matière de prévention des risques.

    Le guide donne des conseils simples et apporte des exemples de solutions opérationnelles et faciles à mettre en œuvre sur les chantiers. Il cible en priorité les risques de chutes, les questions d’hygiène, les troubles musculo-squelettiques et la coactivité. Il détaille également les différentes phases d’une opération de construction de maison individuelle et revient sur la mission de la coordination SPS.

    Une déclinaison régionale à travers de multiples plans d’action

    Le Pôle Habitat FFB et ses partenaires encouragent leurs réseaux respectifs à se rapprocher pour s’approprier, décliner et enrichir ce socle national au niveau de chaque région.

    Cette appropriation se traduit par des plans d’action qui visent plusieurs objectifs :

    • Appliquer les bonnes pratiques en favorisant l’engagement des constructeurs de maisons individuelles et de leurs sous-traitants, grâce à une large diffusion du guide.
    • Développer la culture prévention de l’ensemble des acteurs d’une opération de construction de maisons individuelles.
    • Mesurer les apports en prévention des actions réalisées, auprès de chaque cible ou sur chaque thème traité. Des visites de chantier pourront être organisées afin d’évaluer les bénéfices obtenus par la mise en place des pratiques, à l’aide d’un outil de diagnostic conçu spécifiquement à cet effet.

    De nombreux enjeux de prévention

    Avec 173 565 mises en chantier en 2019, la construction de maisons individuelles représente à elle seule 42 % des chantiers de construction de logements neufs. Par ailleurs, l’indice de gravité des accidents du travail sur les chantiers de construction de maisons individuelles reste supérieur à celui du BTP (43,2 pour 1000, contre 34 pour 1000). Cela s’explique notamment par la nature de leurs opérations, la typologie des entreprises impliquées, souvent de petite taille, ainsi que la gestion de la coactivité sur ces chantiers, dont le maître d’ouvrage est souvent un particulier.

    « Impliquer les constructeurs de maisons individuelles permet de faire évoluer durablement les conditions de travail sur les chantiers et lutter contre les accidents et les maladies professionnelles. En adoptant une démarche de prévention, les constructeurs renforcent l’image positive de leur savoir-faire auprès de leurs clients, de leurs entreprises sous-traitantes et de leurs collaborateurs », estiment les organisations à l’origine de la publication du guide.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus