Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
    Jurisprudence

    © GettyImages

    Lorsqu’un employeur déclare un accident du travail, il peut accompagner cette déclaration de réserves motivées sur le caractère professionnel de l’accident. Cette motivation des réserves est obligatoire et doit respecter certains critères. S’il n’existe pas de définition réglementaire des « réserves motivées », la Cour de cassation, dans un arrêt rendu le 18 mars 2021, fonde sa décision sur ses arrêts précédents. Elle considère comme motivées des réserves portant sur les circonstances de temps et de lieu de l’accident ou sur la matérialité de l’accident.

    Preuve de la matérialité de l’accident

    Dans l’affaire traitée, les réserves émises par l’employeur étaient motivées et portaient bien sur une question de preuve de la matérialité de l’accident.

    La Caisse primaire avait donc l’obligation de mener les instructions complémentaires et contradictoires avant de rendre sa décision.

    Lire notre commentaire de l’arrêt.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus