Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Prévenir les risques, respecter les prescriptions techniques du produit

    Que vous soyez maçon, élingueur, conducteur d’engins, chef de chantier, conducteur de travaux ou en bureau d'études, vous utilisez régulièrement toutes sortes d'éléments préfabriqués lourds : escaliers, gradins, poutres, voiles, panneaux de façade pleins (incluant allèges et acrotères), cadres, tuyaux de grandes dimensions...

    Tous ces produits préfabriqués sont destinés à réaliser des ouvrages en béton avec une finition d’excellente qualité.

    Ils sont adaptés à toutes sortes d'ouvrages à géométrie contrainte qui exigent des opérations de coffrage longues et complexes : poutres perchées, escalier à géométrie complexe, panneaux de façades suspendus, etc.

    Lorsque le plan de stabilisation et de pose est respecté, que l'organisation du travail est correcte et que toutes les mesures de prévention sont mises en œuvre, les éléments préfabriqués lourds améliorent les conditions de travail des opérateurs et réduisent les risques liés à la coactivité et à l’encombrement sur le chantier.

    Les points de vigilance de cette solution technique sont les suivants :

    • chute ou heurts de la pièce lors du transport en raison d’un défaut d’arrimage ou d’un gabarit inadapté ;
    • risques consécutifs à la détérioration ou à la mauvaise conception du préfabriqué (arrachement des ancrages, mauvaise répartition des points de levage, résistance insuffisante des raidisseurs, écrasement des accessoires de levage, détérioration lors des manutentions...) ;
    • retombée de la charge lors de la manutention (éléments détériorés, mauvaise répartition des points de levage, ancrages insuffisants) ;
    • chute de hauteur des travailleurs (lors du chargement/déchargement, absence d’accès aux postes de travail en hauteur sur le lieu de stockage ou de mise en œuvre) ;
    • écrasement et heurts suite à un stockage inadapté, la chute d’un accessoire de manutention ou de stabilisation, ou une manutention inappropriée (défaut d’élingage, de coordination avec le grutier).

    Règles générales de sécurité lors du transport

    Choisir un mode de transport adapté à la pièce préfabriquée

    • Panneaux : les positionner à plat ou en oblique au moyen de chevalets, ou verticalement dans des racks disposés suivant l’axe du véhicule. Les chevalets ou racks garantissent la stabilité et l’arrimage. Ils sont liés au plateau de la remorque ou à un plateau amovible. Le mode opératoire de chargement/déchargement est étudié pour éviter le heurt ou le coincement des opérateurs.
    • Escaliers, gradins, cadres : les positionner couchés (leurs deux plus grandes dimensions sur le plan horizontal de la remorque).
    • Poutres et tuyaux : les positionner unitairement ou en faisceau selon leur diamètre (la plus grande longueur dans l’axe du camion).

    Restrictions pour le transport à plat de panneaux ou de poutres-voiles

    Vérifier la présence d’un équipement de relevage, l'intégrité de l’insert de levage sur le bord de la pièce et l'intégrité des bords de la pièce après la manœuvre de relevage.

    Vérifier l’accès de l'opérateur depuis la remorque (lors du levage), le dimensionnement des raidisseurs internes (adapté au stockage et au transport), le dimensionnement du ferraillage (treillis soudé) et des points de manutention (lors du relevage).

    La tenue mécanique est garantie par le fournisseur pour les phases de chargement et de transport.

    Dispositifs d'arrimage/désarrimage

    Afin d'éviter tout risque de renversement ou d’écrasement, les dispositifs d'arrimage/désarrimage sur le camion doivent résister aux efforts prévus dans les conditions d’utilisation définies par le constructeur : vent, transport (efforts dynamiques), virages (force centrifuge), freinages (efforts longitudinaux), heurts ou secousses (chargement/déchargement).

    • Arrimage individuel pour chaque élément préfabriqué afin d'empêcher tout risque de bascule ou de déplacement (longitudinal ou transversal).
    • Lier ces dispositifs au véhicule. À défaut, utiliser un moyen de repérage pour affecter ces pièces d’arrimage.
    • Équiper le véhicule d’un dispositif permettant d’arrimer l’ensemble du chargement.

    Livraison et stockage des éléments préfabriqués lourds

    L’entreprise établit un plan de pose pour des livraisons camion par camion, ou valide celui proposé par le fabricant.

    Lors de la réception des camions de livraison :

    • vérifier la concordance entre le chargement et le bon de livraison ;
    • examiner la nomenclature des pièces livrées par rapport à l’ordre de pose et leur bon état (bris, éclats, fissures) ;
    • contrôler les dispositifs de manutention et la conformité des inserts avec le plan ;
    • valider le bon de livraison.

    Éviter le stockage sur site. En cas de stockage temporaire :

    • allonger les pièces, si possible en fonction de leur résistance, en plaçant leurs deux plus grandes dimensions sur le plan horizontal ;
    • déposer les pièces à l'abri des contraintes (chocs, vent) ;
    • séparer les pièces par des chevrons (aux endroits prévus par le bureau d’études si empilage) ;
    • aménager un espace pour la circulation des personnes entre les pièces stockées.

    Attention, un stockage non conforme peut entraîner la ruine de la pièce.

    Pour effectuer la reprise, équiper le poste de travail de moyens d’accès équivalents à ceux décrits dans les opérations de déchargement.

    Dispositifs et règles de manutention et de levage

    Les opérateurs suivent les consignes de la notice du fabricant relatives aux conditions de levage, d’élingage et de manutention : méthode d’arrimage et de calage sur le transport, poids de chaque élément, points de levage à utiliser, consignes particulières.

    Arrêter la grue en cas de coup vent. Le port des gants est obligatoire lors de toute manutention.

    Sécuriser l'accès au poste de travail

    Les opérations de guidage, de mise en place et de retrait des éléments préfabriqués engendrent des risques de chutes de hauteur, de coincement (entre le véhicule et un élément) ou d’écrasement des mains.

    • Protéger les postes de travail par des équipements ad hoc (quai de déchargement) ou des dispositifs de protection collective d’une efficacité équivalente.
    • Aménager l’emplacement des postes de travail pour que les opérateurs travaillent dans des postures normales lors des manœuvres et arrimages.

    Points de levage des éléments préfabriqués

    • Utiliser les inserts de levage ancrés dans la pièce. Les boucles de levage sont en acier doux (acier haute adhérence prohibé).
    • Accéder aux points d’élingage de préférence depuis le sol, à défaut depuis une plate-forme élévatrice mobile de personnel (PEMP).
    • Privilégier un levage en deux points, sinon l'opérateur met en œuvre un moyen adapté pour équilibrer les efforts exercés sur chaque boucle de levage en suivant les prescriptions de la notice du fournisseur.

    Dans le cas de pièces dissymétriques, les points de levage ne sont pas à égale distance des bords. Le fournisseur tient compte de ce centre de gravité spécifique pour positionner les inserts de levage. L'opérateur recherche la verticalité et l’horizontalité des bords des pièces en parfaite connaissance de ce centre de gravité.

    Modalités d'utilisation avec plus de deux points de levage

    • Pour la pose des pièces longues, utiliser un palonnier d’équilibrage (accessoires de levage fournis et mis en œuvre par l’opérateur suivant les prescriptions du fournisseur).
    • Pour toute opération de retournement, la pièce est pourvue de points de levage spécifiques (inserts conçus pour résister aux efforts multidirectionnels engendrés par cette opération).

    Désélingage

    Toutes les interventions avant le désélingage sont prévues pour être effectuées depuis le sol. Dans le cas contraire, suivre les dispositions prévues dans la notice du fournisseur pour sécuriser le poste de travail en hauteur.

    Dispositifs de levage

    Les éléments préfabriqués en béton nécessitent l’utilisation de dispositifs de levage appropriés pour garantir la sécurité lors des opérations de manutention. Consulter la solution Manutention des éléments préfabriqués béton : choisir un dispositif spécifique sécurisé.

    Pour en savoir plus

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque d'effondrement de l'ouvrage ?

    Consultez la page risque

    Organisez vos travaux de déconstruction

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus