Deux types de nacelles élévatrices

    Il existe deux types de nacelles élévatrices.

    PEMP à élévation verticale (catégorie A) : cette plate-forme est fixée sur une structure extensible (ciseaux, bras télescopique), montée sur châssis (automoteur ou non). Elle se déplace avec sa charge suivant un axe vertical jusqu’à la position de travail.

    PEMP à élévation multidirectionnelle (catégorie B) : cette plate-forme est fixée sur une structure extensible et orientable (bras articulé télescopique), montée sur châssis (automoteur ou non). Elle se déplace avec sa charge jusqu’à une position de travail qui peut être à grande hauteur et peut présenter un déport important par rapport au châssis.

    La nacelle (ou le panier) est constituée d’un plancher protégé par un garde-corps. Que se soit pour des nacelles ciseaux ou articulées (sur châssis ou sur camion), les commandes sont doublées dans la plupart des cas (postes de commande dans la nacelle et sur le châssis).

    Le dispositif « active shield bar » évitera tout risque de coincement du personnel aux commandes dans le panier contre un élément fixe en cours d’utilisation.

    Domaines d’utilisation

    Ces équipements permettent au personnel de se déplacer sans fatigue et en sécurité pour effectuer un travail temporaire en hauteur. Ils facilitent l’accès à des endroits difficilement atteignables.

    PEMP à élévation verticale : tâches ponctuelles ou travaux sur des surfaces relativement importantes (sur façade, au plafond...). Les charges embarquées peuvent être conséquentes.

    PEMP à élévation multidirectionnelle : usage polyvalent, principalement pour des tâches ponctuelles. Les charges embarquées sont limitées.

    Réaliser l’examen d’adéquation de l’équipement

    Avant de choisir une PEMP, l’encadrement du chantier doit s’assurer que cet équipement sera bien adapté aux travaux à réaliser, aux contraintes de l’environnement de travail et aux risques auxquels les salariés sont exposés.

    Cet examen d’adéquation de l’équipement est une obligation réglementaire. La fiche d’adéquation prend en compte l’analyse des situations de travail : configuration du bâtiment, formation du personnel, état du matériel, etc.

    Consultez la fiche pratique Examen d’adéquation d’une plate-forme (PEMP).

    Conditions d’utilisation

    • Le conducteur est déclaré apte médicalement après examen par le médecin du travail.
    • Il doit avoir reçu une formation et un contrôle des connaissances pour la conduite en sécurité de l’engin : CACES® R486 valable 5 ans (Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité) ou équivalent.
    • Une autorisation de conduite doit être délivrée par l’employeur.
    • Il a connaissance des lieux et des instructions à respecter sur le(s) site(s) d’utilisation.
    • Il a pris connaissance de la notice d’instructions du fabricant ou de la notice d’utilisation simplifiée rédigée par le loueur.

    Contraintes de déploiement d’une PEMP

    • La zone de travail est accessible à la PEMP (dimensions, pente, état et résistance du sol).
    • Les obstacles situés dans la zone d’évolution de la PEMP sont repérés et identifiés : lignes électriques, éléments de structure, tuyauteries, gaines, dénivellations et réservations dans le sol, regards, caniveaux, canalisations, etc.

    Avantages communs à toutes les PEMP

    • Diversité des modèles : choix en adéquation avec les travaux à réaliser.
    • Certains modèles sont légers et peu encombrants : possibilité d’accès à l’intérieur de bâtiments par des portes de dimensions standards.
    • Ce type de nacelle remplace avantageusement un échafaudage de pied ou roulant. Il diminue les risques de lombalgie et de troubles musculo-squelettiques dus au montage/démontage de l’échafaudage. Les dimensions du panier et la charge admissible sont cependant limitées.
    • Modèles standards rapidement disponibles à la location : remettre au loueur un descriptif des exigences et des besoins résultant de l’examen d’adéquation.
    • Immédiatement opérationnelles pour le travail en hauteur, après livraison et prise en main : une personne expérimentée doit assurer le chargement sur la remorque de transport et le déchargement.
    • PEMP électriques adaptées au travail dans des espaces intérieurs insuffisamment ventilés ; leur autonomie et leurs performance sont limitées.

    PEMP à élévation multidirectionnelle : avantages spécifiques

    • Polyvalentes et spécialement adaptées aux travaux de grande hauteur, elles permettent de surplomber ou d’éviter un obstacle.
    • Engins de type « tout terrain », sur véhicule porteur ou sur châssis tracté.
    • Le port d’un harnais antichute est parfois obligatoire (voir la notice d’instructions). Dans ce cas, le salarié doit avoir reçu une formation au port de l’EPI et une information sur ses conditions d'utilisation.
    • La capacité de déport permet de s’affranchir de la nécessité de positionner le châssis en pied d’ouvrage (conditions du déploiement des stabilisateurs définies dans la notice d’instructions).
    • Déport négatif possible avec certains modèles (travail sous un tablier de pont). S’assurer de la résistance du sol sous les patins des stabilisateurs du véhicule porteur ; harnais antichute obligatoire ; présence permanente d’un opérateur supplémentaire au niveau du porteur.
    • Modèles tractables : un salarié de l’entreprise peut effectuer l’amenée et le repli. Le conducteur doit être titulaire d’un permis de conduire de catégorie BE (voiture ou camionnette attelée d’une remorque).

    PEMP à élévation verticale : avantages spécifiques

    • Bonne stabilité intrinsèque : stabilisateurs nécessaires sur les modèles permettant d’atteindre des hauteurs importantes (voir notice d’instructions du fabricant).
    • Transport de charges importantes : matériaux + matériel + opérateurs. Les disposer sur la surface du plancher et les stabiliser. Arrimer au panier les pièces longues (dépassant la longueur du plancher).
    • PEMP à ciseaux : les planchers de travail ont une surface plus importante que ceux des PEMP multidirectionnelles. Ne pas dépasser la charge maximale d’utilisation (CMU) de l’appareil. Possibilité d’extension et de déport du panier sur certains modèles.

    Contraintes d’utilisation communes à toutes les PEMP

    • À la livraison, vérifier l’adéquation de la machine et les documents obligatoires (rapport de vérification semestrielle, autorisation de conduite du conducteur, notice d’instructions du fabricant ou notice d’utilisation simplifiée rédigée par le loueur...). Ne pas utiliser la PEMP en l’absence d’un de ces documents.
    • Vitesse de vent limitée à 45 km/h pour une utilisation extérieure. En l’absence d’anémomètre sur la nacelle, se renseigner sur les prévisions météorologiques locales et utiliser un anémomètre portatif.
    • Ne pas utiliser de PEMP à moteur thermique à l’intérieur des ouvrages insuffisamment ventilés : risque d’intoxication ou d’anoxie des opérateurs. Utiliser une PEMP électrique ; à défaut, mettre en place une ventilation forcée à l’intérieur de l’ouvrage et contrôler la qualité de l’air au moyen d’un détecteur de gaz (CO, CO2, O2).
    • Ne pas dépasser la charge maximale d’utilisation (CMU) : matériaux + matériel + opérateurs embarqués dans la nacelle. La CMU figure sur la plaque de marquage du constructeur.
    • Respecter la force manuelle maximale admissible appliquée par les opérateurs sur la plate-forme : 20 kg pour une PEMP à un seul opérateur, 40 kg pour une PEMP à plusieurs opérateurs.
    • Protéger la zone d’évolution de la PEMP (risque de chute d’objet et de heurt par un autre engin). Baliser au sol les zones de travail surplombées par la PEMP.
    • Présence au sol obligatoire d’un opérateur supplémentaire (un membre du personnel à proximité par exemple) pour guider l’opérateur en nacelle et surveiller la zone soumise à balisage de sécurité au sol. Alerter les secours si nécessaire.
    • Présence au sol obligatoire d’un opérateur titulaire d’une autorisation de conduite pour effectuer les manœuvres de secours en cas de nécessité absolue. Maintenir un accès dégagé aux commandes de secours situées sur le châssis.

    PEMP à élévation multidirectionnelle : contraintes spécifiques

    • Les charges ou efforts supplémentaires (levage de charges suspendues, embarquement de charges en hauteur, effet de cric ou de treuil) sont interdites.
    • Risque important de renversement de la PEMP lié à ces efforts difficilement évaluables.

    PEMP à élévation verticale : contraintes spécifiques

    • Risque de cisaillement d’un opérateur en partie basse.
    • Certaines PEMP sont équipées d’une jupe de protection en partie inférieure afin d’empêcher l’accès aux ciseaux de la machine.

    Important

    Le risque d’éjection du panier est à prendre en compte. Il faut privilégier les nacelles dont ce risque a été prévu dès la conception : capacité de franchissement réduite, dispositif limitant la vitesse, nacelle déployée...

    Pour les autres, le constructeur prévoit l’assujetissement de la personne dans le panier à une longe de maintien. Il faut s’assurer que cette longe soit courte ou alors avec un enrouleur afin de remplir son rôle de maintien du personnel dans la nacelle.

    Obligations réglementaires

    • Le conducteur doit être titulaire d’une autorisation de conduite délivrée par l’employeur sur la base d’une évaluation effectuée par ce dernier (CACES® R486 ou équivalent). Cette recommandation s’appuie sur le Code du travail (article R4323-55) qui dispose que les salariés utilisant ce type d’engins doivent être obligatoirement formés.
    • Vérification avant remise en service comprenant un examen d’adéquation.
    • Vérification journalière comprenant un examen de l’état de conservation à la prise de poste.
    • Vérification générale périodique (VGP) tous les six mois.

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque de chute de hauteur ?

    Consultez la page risque

    Retrouvez nos formations travaux en hauteur

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus